Together
to success
from_1997_year
"INTECH_GmbH"
English(int.) Русский Deutsch English(USA) English Español Français Italiano Português 日本語 简体中文

Distributeur (représentant autorisé) des pompes (des équipements de pompage) auprès des entreprises industrielles russes

La société d'ingénierie russe ООО Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») est depuis plus de 20 ans un des acteurs principaux sur le marché russe des entreprises industrielles. L’expérience considérable dans le domaine de l’ingénierie et le renom sur le marché ont permis à notre société d'accomplir plus de 100 projets de grande échelle pour des usines industrielles russes. Nous sommes toujours en quête de nouveaux partenaires qui considéreraient le marché russe comme un marché attirant des investissements, qui cherchent à augmenter leurs ventes dans la région, élargir leur activité et accéder au niveau international supérieur. 

Nous sommes intéressés par la coopération avec les producteurs des pompes (des équipements de pompage) qui chercheraient un distributeur officiel de bonne foi afin de livrer leur équipement aux usines industrielles russes.

La direction de notre société et les cadres responsables connaissent parfaitement le marché russe et sa mentalité, le cadre juridique russe, ainsi que les particularités de l’activité financière et économique des clients russes. Tous nos managers possèdent une clientèle importante, une grande expérience de ventes réussies et des contacts établis avec de potentiels acheteurs de vos pompes (équipements de pompage), ce qui aide à déterminer dans un court délai les directions prometteuses de promotion et à garantir un accès rapide au marché russe en croissance. Notre personnel maîtrise l’anglais et l’allemand, nous sommes orientés sur le marché international vers les livraisons des équipements étrangers.

Nos équipes de spécialistes d’ingénierie expérimentés, capables de résoudre les problèmes techniques les plus difficiles, sont en contact permanent avec les clients russes, organisent des rencontres, des présentations de nouvelles réussites de nos partenaires fabricants, mettent en lumière les défis techniques, communiquent sans relâche avec tous les services des usines russes.   C’est pourquoi nous connaissons parfaitement toutes les particularités du marché russe, l’équipement des entreprises industrielles et leurs besoins pertinents de modernisation.

Lorsque notre société devient le distributeur officiel de vos pompes (équipements de pompage) en Russie, le département promotion effectue la prospection commerciale, l’analyse du marché des pompes (des équipements de pompage) que vous proposez afin de révéler des besoins des entreprises russes, évalue le potentiel et la capacité d’absorption du marché en question des entreprises industrielles russes et notre département informatique commence le développement du site Internet en russe consacré à vos produits.  Nos spécialistes effectuent l’analyse de correspondance de vos pompes (équipements de pompage) aux exigences des clients. Nous analysons également la réaction générale du marché vis-à-vis de l’apparition d’un produit nouveau et nous étudions les catégories d'acheteurs potentiels, en déterminant les profils les plus intéressants.

En tant que votre représentant officiel en Russie, la société ООО Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») procède en cas de nécessité à la certification des lots d’équipement du producteur, de différents types des équipements de pompage en conformité avec les standards russes, organise une expertise pour obtenir les certificats ТР ТС 010 et ТР ТС 012 qui autorisent l’utilisation de votre équipement par toutes les entreprises industrielles des pays de l’Union douanière (Russie, Kazakhstan, Biélorussie, Arménie, Kirghizie), y compris dans le domaine des productions à risque. Notre société russe est prête à aider à formaliser un passeport des équipements de pompage en conformité avec les standards russes et ceux des pays de l’Union douanière.

La société d’ingénierie OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») coopère avec plusieurs centres d’études et de réalisation industrielle russes dans différents domaines de l’industrie, ce qui nous permet d’accomplir la conception préalable et les études consécutives en conformité avec les normes en vigueur et les réglementations de construction de la Russie, ainsi que des pays de la CEI. De plus cela nous permet d'utiliser vos pompes (équipements de pompage) dans les projets à venir.

La société possède son propre département logistique, qui effectuera le transport de vos produits, leur emballage, chargement et livraison selon les conditions de transport DAP ou DDP à l’entrepôt du client avec le strict respect de toutes normes et de toutes règles de droit, applicables à l’activité sur le marché russe.

Notre société possède également de nombreux spécialistes certifiés, qui effectueront la supervision du montage de votre équipement, les travaux de mise en marche, toute sorte de services après-vente des pompes (équipements de pompage), ainsi que la formation des personnels du client et les consultations nécessaires.  

Classification générale des pompes (des équipements de pompage)

Une pompe est une machine hydraulique utilisée afin de pomper, effectuer le transport, alimenter et assurer la circulation dans l’espace fermée des milieux liquides différents (y compris des liquides avec une teneur quelconque en vapeurs, gaz et particules solides), ainsi que de transmettre l'énergie mécanique à travers le liquide (dans ce cas, la pompe est utilisée comme une commande des mécanismes quelconques).

Les exigences principales auxquelles la pompe doit correspondre sont le coefficient élevé de rendement de la pompe, la fiabilité du fonctionnement, le petit poids et les dimensions réduites de la construction, la facilité de l’entretien, la simplicité du montage et du démontage des éléments, l’économie et un prix réduit.

Selon le type de la chambre de travail, on distingue les pompes volumétriques et les pompes dynamiques qui sont fabriquées. 

Dans les pompes volumétriques, les milieux liquides sont transportés suite aux changements cycliques du volume de la chambre de travail.

Parmi les pompes volumétriques, on distinguent :

  • les pompes alternatives (à piston, à plongeur, à diaphragme) ;
  • les pompes à aubes ;
  • les pompes à rotor (rotationnelles, de translation, rotatives, etc.).

Les pompes volumétriques sont classifiées selon les caractéristiques suivantes :

  • le caractère du mouvement des organes de travail ;
  • le caractère du mouvement de l'élément de commande de la pompe ;
  • la direction de déplacement du liquide ;
  • le type des organes de travail ;
  • le type de transmission du mouvement vers les organes de travail, etc.

Dans les pompes dynamiques, les liquides se déplacent grâce à l’effet des forces actionnant dans la chambre de fonctionnement.

Parmi les pompes dynamiques, on distinguent :

  • les pompes à ailettes (centrifuges et axiales) ;
  • les pompes électromagnétiques ;
  • les pompes à friction (tourbillonnaires, à jet, à vis, à vibration, etc.).

Les pompes dynamiques sont classifiées selon les caractéristiques suivantes :

  • le type des forces actionnant sur le liquide ;
  • la direction du mouvement du milieu liquide ;
  • le type d'évacuation ;
  • la construction de la roue motrice, etc.

Les pompes volumétriques et dynamiques sont classées selon leur taille, leur puissance, le lieu d’installation, la quantité d’étages, la quantité des flux, la disposition de la pompe, les exigences d’exploitation, la direction de l’axe de rotation ou du mouvement des organes de fonctionnement, selon la construction des supports, la disposition des organes de fonctionnement, la construction et le type du connecteur de corps, selon la disposition de l’entrée pour le liquide, selon les conditions d’aspiration, selon l’interaction avec l’environnement selon le respect du régime de température.

L’expérience montre que, lors de la sélection des pompes, la classification qui est le plus souvent utilisée est celle d’après leur destination spécifique, l’application sectorielle et le type des milieux liquide pompés. 

Lors de la sélection d’une pompe pour effectuer le pompage des milieux liquides de différents types et de différente agressivité, il est nécessaire de choisir les pompes des matériaux appropriés qui sont indiqués dans les marquages comme les signes conventionnels.

Matériels :

А

Acier au carbone

Л

Fonte siliceuse

Б

Bronze

М

Acier au chrome-nickel-silex

В

Fonte (y compris la fonte graphitique)

Н

Alliage sur la base de nickel 

Г

Graphite

П

Plastic

Д

Fonte au chrome ou acier au chrome

Р

Revêtement en caoutchouc

Е

Acier au chrome-nickel-molybdène

Т

Titane et ses alliages

И

Acier au chrome-nickel-molybdène-cuivre

Ф

Céramique, porcelaine

К

Acier au chrome-nickel

Ю

Alliages d’aluminium

Destination des pompes et leurs paramètres principaux

Aujourd’hui, pratiquement aucune industrie ne peut se passer de l’utilisation des pompes et des systèmes de pompage de constructions différentes, bien que, jusqu’à récemment, ils étaient principalement utilisés afin de récupérer, pomper et alimenter uniquement de l’eau. C’est pour cette raison que les premières pompes ont été inventées avant notre ère ; principalement, elles ont été utilisées pour éteindre les incendies.

Le vingtième siècle, ayant apporté le développement accéléré des industries de haute technologie, a imposé de nouvelles exigences aux concepteurs des équipements de pompage, parce qu’il était urgent d’effectuer le transport non seulement de l’eau mais aussi d’autres matières liquides qui se diffèrent par leurs qualités physico-chimiques et par leurs caractéristiques (en particulier, il s’agit du pétrole et des produits pétroliers). En effet, la construction des conduites de pétrole (dont la longueur est mesurée déjà pas par les dizaines de kilomètres, mais par les milliers de kilomètres) se poursuit partout.

Les pompes sont largement utilisées dans la construction pour une grande variété de besoins. Il s'agit, par exemple, d’une alimentation en eau temporaire, d’une organisation d’extinction des incendies, d'un pompage des eaux souterraines lors de la mise en place des fondations de bâtiments et lors de l’organisation du drainage d’eau. Les pompes sont utilisées pour le transport des mélanges de béton et des mortiers de ciment, pour l’alimentation des compositions chimiquement actives spéciales afin de renforcer les terrains meubles ; comme un moyen de mécanisation hydraulique de tels processus auxiliaires comme l’arrosage des routes, le mouillage du béton frais, le lavage des matières du sable et du gravier.

Les pompes et les organes hydrauliques modernes sont capables d’alimenter et de déplacer les milieux divers sous l’action de la pression à une distance requise et à la hauteur souhaitée ; ils peuvent aussi maintenir la circulation de liquides dans les systèmes fermés. Toutes les opérations sont exécutées grâce à la conversion de l’énergie de la commande en énergie de mouvement du liquide pompé.

Lors du choix d’un équipement de pompage, il est nécessaire de prendre en compte ses caractéristiques de construction et ses paramètres principaux, notamment :

  • Le coefficient de rendement qui détermine l’utilité du fonctionnement lors de la modification de puissance de la commande, de la pression et de l’alimentation du liquide ; ce coefficient est calculé compte tenu de toutes les pertes hydrauliques, mécaniques et volumétriques survenant pendant le fonctionnement du matériel de pompage.
  • La puissance (kW) du moteur à commande est la puissance nécessaire pour créer la pression requise compte tenu des pertes inévitables. 
  • La pression (M) est la hauteur de la colonne de liquide au-dessus du niveau initial fixe correspondant à l’augmentation de l’énergie du liquide à partir de l’aspiration jusqu’à l’alimentation.
  • L’alimentation (m³/h ou ℓ/s) est le volume du liquide arrivant dans la tuyauterie de refoulement par une unité de temps.

Coefficient de rendement de la pompe

Le coefficient de rendement de n’importe quel organe est calculé comme le rapport entre la capacité utile de rendement et la puissance consommée depuis la commande au cours de l’exploitation. Puisque il n’existe pas encore une invention de la commande grâce à laquelle la transmission de l’énergie serait effectuée sans pertes quelconques, la valeur du coefficient de rendement ne sera en aucun cas égale à 100 %.

La valeur nulle du coefficient de rendement peut être obtenue si l’organe fonctionne mais l’alimentation en liquide ne se produit pas (avec la pression croissante) à cause de la position fermée de la soupape de refoulement. Ou dans le cas lorsque la soupape est ouverte, le liquide se déplace mais il n'y a pas de pression dans le système.

Autrement dit, le coefficient de rendement de n’importe quelle pompe peut varier en fonction du régime de son fonctionnement. Le coefficient de rendement est tout à fait différent lorsqu’il s’agit des pompes qui se distinguent par les dimensions et les particularités de construction.

Par exemple, la valeur du coefficient de rendement de la pompe équipée d’un rotor atteint 80 %. Aujourd’hui, la valeur du coefficient de rendement des grandes pompes (la charge étant maximale) est de 90 jusqu’à 92 %, celui des petites pompes - est de 60 jusqu’à 80 %.

Lors du calcul du coefficient de rendement des pompes, il est nécessaire de prendre en compte toutes les pertes qui ont lieu lors de la transmission de l’énergie de la commande vers le liquide pompé. Il est raisonnable de diviser les pertes de ce type en pertes mécaniques, hydrauliques et volumétriques.

Les pertes hydrauliques se composent des pertes tourbillonnaires et des pertes lors de la friction du liquide contre les surfaces qui le guident. Les pertes tourbillonnaires peuvent se produire en cas d’une expansion soudaine de la section de la tuyauterie, ou à cause d’un brusque tournant du flux, ou lorsque le régime de fonctionnement de la pompe est caractérisé par l'écart saccadé des valeurs maximales admissibles.

Les pertes de friction sont proportionnelles au carré de la vitesse moyenne d'écoulement du liquide et dépendent considérablement, des dimensions d’encombrement et de la présence d'irrégularités sur les parois du système à écoulement. Les pertes mécaniques sont les pertes de disque qui apparaissent lors du frottement des pièces rotatives (des roues motrices et de l’arbre) contre le liquide, ainsi que les pertes de frottement dans les paliers à presse-étoupe.

Les pertes volumétriques ont lieu dans le cas suivant: en raison des jeux entre la roue motrice et les parties fixes du corps de pompe, une partie du liquide (le pompage de laquelle a déjà consommé l’énergie) n’arrive pas à la soupape de sortie mais revient dans la tuyauterie d’aspiration de nouveau.

Types des moteurs pour les pompes

Pour mettre les pompes en état de fonctionnement, l’application est prévue pour les moteurs mécaniques divers qui utilisent l’énergie du vent, de l’eau, de la chaleur, du gaz, de l’électricité, etc.

Le choix du moteur pour la pompe est effectué compte tenu des facteurs suivants :

  • le type de la pompe ;
  • le procédé de raccordement du moteur avec la pompe ;
  • le type de l’énergie accessible ;
  • la puissance de consommation requise ;
  • les facteurs économiques.

La préférence est toujours accordée à l’électricité. Le moteur électrique a toujours la priorité sur les moteurs des autres types ; avec le moteur électrique, il est plus facile d’assurer l’automatisation de la commande des installations de pompage.

Dans les conditions de l’absence d’alimentation électrique, ou s’il y a des sources moins chères de l'énergie, du carburant, du gaz ou du vapeur, on utilise l’installation des machines à vapeur ou d'autres moyens de propulsion.

Pour garantir la fiabilité du fonctionnement ininterrompu de l’installation de pompage lors des défaillances éventuelles de l’alimentation de l’électricité, on peut installer (en parallèle avec la commande électrique) une commande de secours utilisant un autre type de l’énergie ; dans la plupart des cas, c’est une commande à vapeur.

En ce qui concerne les installations de pompage mobiles autonomes, la commande de la pompe est représentée par les moteurs à combustion interne fonctionnant avec l’utilisation de l’essence, du gas-oil ou du gaz liquéfié.

La commande manuelle est utilisée pour les installations de pompage à puissance réduite, exploitées pour une petite quantité du liquide et avec une pression réduite, ainsi que pour les installations de pompage qui sont utilisées périodiquement.

Classification des moteurs pour les pompes

Les installations de pompage sont divisées en trois groupes en fonction du type d’énergie utilisée pour leur travail, à savoir :

  1. Les pompes fonctionnant avec l’énergie mécanique (à piston / rotatives / à vis / centrifuges / à hélice). Le facteur unificateur pour les pompes de ce type est leur réversibilité, c’est-à-dire leur capacité à fonctionner comme une commande hydraulique. Au contraire, le principe de fonctionnement et l’organisation intérieure des organes de ce type sont tout à fait différents.
  2. Les pompes qui fonctionnent avec l'énergie générée grâce à l’amenée du liquide sous pression vers les éléments de travail de l’organe (les pompes à jet d’eau et les béliers).
  3. Les pompes fonctionnant avec l'énergie de la vapeur comprimée, du gaz et de l’air qui sont générés par les installations séparées (pompe Humphry / gaz-lift / injecteur à vapeur / pulsomètre / monte-jus).

Phénomène de cavitation. Cavitation dans les pompes.

Lorsque le système de pompage est exploité dans les conditions de basse pression atmosphérique, ou en cas de pompage des liquides à haute température, ou lorsque la hauteur d’aspiration est supérieure à la valeur admissible, un phénomène de cavitation peut apparaître dans la tuyauterie. Ce phénomène est accompagné de vibrations caractéristiques, de craquements, de sifflements et d’autres bruits à l’intérieur de la pompe ; la cavitation cause l’usure rapide de la roue motrice de la pompe.

Dans le liquide de travail pompé, dans certaines sections de la tuyauterie, la pression du flux peut s’abaisser jusqu’à une valeur critique ; cela provoquera la formation de multiples bulles de vapeur et de gaz émis par le liquide dans le flux continu. Sous l’action du vide ces petites bulles s’augmentent jusqu’aux grandes bulles. Ensuite, lorsque ces bulles pénètrent dans les zones où la pression est supérieure à la valeur critique, elles éclatent et disparaissent définitivement suite à l’effet de la condensation. Le claquement de bulles se produit très rapidement et s’accompagne de chocs hydrauliques entraînant une érosion qui détruit mécaniquement les surfaces des pièces de travail des équipements de pompage et complique son exploitation ultérieure. 

Afin d’interdire sûrement l'éventualité d’apparition de la cavitation, les caractéristiques de cavitation sont calculées pour chaque pompe.

Il est possible d’éviter l’apparition de la cavitation dans la partie à écoulement du système de pompage ; à cet effet, il faut tenir compte des causes de la réduction de pression générale et locale. Mais il existe un procédé plus fiable pour atténuer et éviter complètement l’apparition de la cavitation : c’est le calcul géodésique optimal de l’endroit de l'installation de la pompe et le choix de la hauteur d’aspiration appropriée et de la température du liquide pompé. En réduisant la hauteur d'aspiration ou en augmentant la pression par rapport aux valeurs calculées, on peut créer un certain réserve qui garantit un fonctionnement fiable et ininterrompu du système de pompage sans phénomène de cavitation.

Comparaison des pompes

Type de pompe

Procédé de déplacement du liquide

Avantages

Désavantages

Dynamiques 

Déplacement du liquide à l’aide des forces actionnant sur le liquide

Endurance, fiabilité et haute qualité

Conviennent pour le transport des liquides homogènes

Volumétriques

Déplacement du liquide grâce au changement du volume utile de la chambre ou grâce au déplacement mécanique d’une portion du liquide dans le réseau de refoulement de l’eau.

Sauvegarde de la structure du liquide pompé ; 
 Niveau haute de la pression ;
 Capacité de dosage des milieux visqueux ayant le degré différent de contamination.

Exigent un entretien technique spécifique ;
 Sensibles aux caractéristiques physiques et chimiques des liquides déplacés.

Péristaltiques 

L’élément de travail principal est une manche multicouche flexible fabriquée en élastomère. Le moteur de la pompe fait tourner l’arbre avec les galets à griffes qui clampent la manche de la pompe en déplaçant ainsi le volume du liquide à l’intérieur de la manche.

Simplicité de la construction, l'absence des pièces d'étanchéité d’about, la facilité en exploitation, absence de problèmes liés avec la marche à sec, la chambre de travail est remplie du liquide de graissage, la pompe ne chauffe pas pendant le fonctionnement ; 
 Auto-aspiration du liquide depuis la profondeur jusqu'à 9 mètres ; 
 Capacité de pomper les produits d'agressivité différente avec les fibres et les inclusions abrasives ; 
 Alimentation proportionnelle, la pompe peut fonctionner au régime de dosage ; 
 Possibilité de changer le sens du pompage.

Chocs hydrauliques lors du travail, il est préférable d’avoir une sortie libre ; 
 Rapidité de l’usure de la manche ; 
 Prix haut.

À engrenages avec les pignons intérieurs

C’est une variante de la pompe à engrenages dans laquelle le pignon mené se trouve à l’intérieur du pignon de commande d'un diamètre plus grand et s’appuie sur le demi-lune en acier. Cette construction a un plus grand volume de déplacement pendant la rotation des pignons, grâce à quoi la pompe remplie à engrenage intérieur a un effet d’aspiration.

Simplicité d’exploitation ; 
 Pression forte ; 
 Capacité de pomper les liquides visqueux et à haute température ; 
 Capacité d’aspiration du liquide lorsque la chambre est remplie ; 
 Possibilité de changer la direction du pompage ; 
 Prix pas cher.

Dérogation de la structure de liquide pompé et destruction des suspensions ;
 Mise hors service lors du travail à sec.

À engrenages avec les pignons extérieurs

Le type le plus simple des pompes à déplacement forcé qui est provoqué par un changement de volume dans les cavités des pignons couplés les uns avec les autres avec les commandes indépendantes. Il est nécessaire que le fluide mouille le matériau de la chambre du fonctionnement et des pignons.

Simplicité d’exploitation ; 
 Pression forte ; 
 Capacité de pomper les liquides visqueux et à haute température ; 
 Possibilité de changer la direction du pompage ; 
 Prix pas cher.

Absence de l’auto-aspiration ;
 Mise hors service lors du travail à sec ;
 Dérogation de la structure de liquide pompé et destruction des suspensions ;
 Capacité de pompage de seulement des liquides visqueux sans inclusions.

À rotor

Les liquides sont déplacés lors du mouvement des rotors, des cames, des vis, des cales, des pales ou des pièces similaires dans un corps fixe.

La présence de la soupape d’admission, de la soupape d’aspiration ou d'échappement n’est pas nécessaire.

La présence des pièces qui peuvent être usées, la nécessité de les remplacer.

À cames

Le liquide est déplacé à l’intérieur de la chambre de travail de la pompe grâce à la rotation de deux rotors indépendants.

Absence de pièces à usure rapide ; 
 Pompage très délicat et complètement stérile des liquides et des suspensions visqueux sans dérogation de leur structure et sans destruction des inclusions solides ; 
 Le trajet du liquide dans la pompe est optimal, la chambre de travail n’a pas de cavités dans lesquelles le produit pompé puisse s’accumuler ; 
 Flux régulier à la sortie de la pompe ; 
 La vitesse de rotation des cames est petite, il n’y a ni bruit ni vibrations au cours du fonctionnement ; 
 Possibilité de changer le sens du pompage ; 
 L’exploitation ne coûte pas chère.

Prix cher de la pompe.

À vis 

Lors de la rotation du rotor métallique ayant la forme hélicoïdale à l'intérieur du porte-stator réalisé en élastomère, le volume des cavités de la chambre de travail change et le liquide se déplace le long de l'axe de la pompe ce qui en créant un effet d’aspiration dans les cavités.

Simplicité de la construction et facilité en exploitation ;
 Auto-aspiration du liquide depuis la profondeur jusqu'à 9 mètres ;
 Pompage des substances abrasives visqueuses avec les fibres et d’autres inclusions ;
 Alimentation proportionnelle, la pompe peut fonctionner au régime de dosage ;
 Flux régulier à la sortie ;
 Possibilité de changer le sens du pompage.

Le fonctionnement continu à la marche à sec est inadmissible ;
 Rapidité de l’usure du stator.

Hélico-centrifuges 

La roue motrice avec des pales en matériau élastique tourne à l’intérieur du corps excentrique, ce qui provoque la flexion des pales et l’extrusion du liquide depuis la pompe par ces pales.

Simplicité de construction ;
 Facilité d’exploitation ;
 Capacité de levage du liquide depuis la profondeur jusqu’à 5 mètres, y compris au régime sec ;
 Capacité de pomper les liquides visqueux et les suspensions avec les inclusions ;
 Possibilité de changer la direction du pompage ;
 Prix pas cher.

Présence des pièces qui peuvent être usées, nécessité de les remplacer ;
 Lors du travail à sec continu, la roue motrice tombera en panne ;
 Restriction relative au pompage des milieux liquides de l'agressivité différente en fonction du type de l’élastomère ;
 Restriction relative à la température des milieux liquides pompés en fonction du type de l’élastomère.

Pompes centrifuges

La pompe centrifuge est une construction composée d’un corps, d’une roue motrice, d’un tube d’aspiration et de refoulement, d’une pièce d'étanchéité à presse-étoupe et de paliers. Lorsque le corps est rempli de l’eau sous l’effet de la force centrifuge transmise par la rotation de la roue motrice, l’eau projetée du centre vers les bords est refoulée dans la tuyauterie. Le vide formé au centre provoque l’aspiration. Le liquide est amené dans la pompe par un flux ininterrompu.

Pour obtenir des pressions élevées, l’utilisation est prévue pour les pompes multicellulaires. Ces dernières représentent plusieurs pompes monoétagées connectées en série dans un seul corps.

Dans les pompes à turbine, il y a un aubage directeur supplémentaire à travers lequel l’eau est transportée dans la chambre en spirale.

Compte tenu des exigences des conditions d’exploitation, les pompes centrifuges sont fabriquées en variantes différentes selon l’application, les dimensions d’encombrement, la résistance, la résistance à la corrosion, selon les matériaux des pièces, les technologies de leur fabrication et assemblage.

La partie la plus importante d’une pompe centrifuge est une roue motrice qui transmet au liquide l’énergie depuis l’arbre rotatif de la pompe. Le plus souvent, les roues motrices sont fabriquées de la fonte, du bronze ou de l’acier. La fabrication des roues des pompes destinées au pompage des milieux liquides caustiques, corrosifs et agressifs est exécutée avec l'utilisation du plomb, de l'ébonite, des céramiques, du caoutchouc et de certains plastiques. Parfois, afin de prolonger la durée de service, les pompes de ce type sont complétées par les disques protecteur de rechange fabriqués en matériaux abrasifs résistants.

La qualité de la coulée des roues motrices doit être idéale lorsque leurs canaux intérieurs sont difficilement accessibles pour le traitement par le procédé manuel, et la qualité de finition de la surface de travail des roues déterminent largement la stabilité de cavitation et le coefficient de rendement de la pompe. Dans cet égard, les roues motrices qui sont fabriquées du bronze sont les plus préférables. Elles sont capables de développer une vitesse circonférentielle jusqu’à 80 m/s, tandis que pour les roues fabriquées de la fonte la vitesse circonférentielle ne peut pas dépasser 50 m/s (selon les conditions de la résistance).

Les dimensions d’encombrement de la partie à écoulement de la roue sont déterminées à l’aide de calculs hydrodynamiques.

Du point de vue conception, on distingue les roues motrices à pales ouvertes, les roues motrices semi-ouvertes, fermées, de type axial, avec l’entrée unilatérale et bilatérale de l’eau. Les pales peuvent être tridimensionnelles ou cylindriques. Les pompes qui sont destinées au pompage des liquides fortement contaminés doivent être équipées des roues motrices avec 2 à 4 pales. Plus souvent, les roues des pompes centrifuges sont dotées de 6 jusqu'à 8 pales. La roue motrice des pompes de type axial représente une douille portant montées les pales en forme d’ailes.

Caractéristiques des pompes centrifuges

Il existe les caractéristiques théorétiques et celles d’expérience des pompes. Les caractéristiques théoriques sont calculées avec l’utilisation des formules principales, compte tenu des corrections des conditions futures de l’exploitation de la pompe. Il est assez difficile de prendre en compte absolument tous les facteurs dans cette approche ; par conséquent, les rapports plus précis des paramètres principaux des pompes centrifuges sont déterminés au cours des essais au banc des pompes finies ou de leurs modèles expérimentaux. Le terme « caractéristiques » signifie les diagrammes de dépendances (dressés à l’issue des essais au banc en usine des équipements de pompage) de la capacité de rendement Q qui est déposée sur l’axe horizontal des coordonnées depuis les valeurs de la pression totale H, du coefficient de rendement η et de la puissance consommée N déposées sur l’axe vertical.

Pour assurer les essais des pompes afin d'obtenir leurs caractéristiques, les entreprises de fabrication possèdent des stations d’essais spéciales où les pompes sont à installer sur les bancs équipés des instruments de mesure nécessaires. En ce qui concerne les grandes pompes et les pompes dont les caractéristiques peuvent varier considérablement en fonction des conditions de l'exploitation, les essais peuvent être réalisés sur le site de leur exploitation.

Avant d’enregistrer les paramètres de la pression et de la puissance de la pompe, il est nécessaire d’imposer une certaine pression (à cet effet, régler la vanne d’obturation). Les valeurs du coefficient de rendement sont reçues par le procédé de calcul. Tous les paramètres reçus en échelle imposée doivent être portés sur le réseau de coordonnées. Lorsque tous les points obtenus lors des essais sont reliés avec une ligne de courbe souple, les lignes de caractéristiques en résultent.

Classification

Selon la quantité des roues motrices :

  1. Monoétagée (à roue unique)
  2. Multicellulaires (à plusieurs roues).

Selon le type d’amenée de l’eau :

  1. À amenée unilatérale ;
  2. À amenée bilatérale.

Selon la disposition de l’arbre :

  1. Avec l’arbre horizontal ;
  2. Avec l’arbre vertical.

Selon le caractère du liquide pompé :

  1. D’alimentation en eau (à eau) ;
  2. À eaux noires (à eau d'égout) ;
  3. De dragage (dragues à succion) ;
  4. À sable ;
  5. À boue ;
  6. Monte-jus,
  7. etc.

Selon la destination :

  1. De destination générale
  2. À puits
  3. Artésiennes (pour les sondes artésiennes)

Application industrielle des pompes centrifuges

Les pompes centrifuges et les systèmes centrifuges qui contiennent les pompes de ce types dans leurs construction sont utilisés pour assurer le pompage d’une large gamme des liquides de tout degré de viscosité. Il s’agit de pompage des milieux qu’ils soient les liquides à haute sensibilité ou les substances chimiquement agressives, corrosives et abrasives, volatiles, inflammables et explosives, ainsi que les liquides contenant les particules solides.

Grâce à la facilité d’exploitation, une économie élevée et l’aspect pratique reconnu en raison des dépenses réduites du point de vue exploitation, les pompes chimiques et les organes alimentaires de ce type sont très populaires aujourd’hui et sont utilisées dans les industries tout à fait différentes.

Grâce à un haut degré d’hygiène et à la résistance aux agents agressifs, les pompes centrifuges pour les denrées sont utilisées dans l’industrie alimentaire afin de pomper les types différents des pâtes, de lait, de crème et d’autres produits alimentaires. Les pompes de ce type aident à effectuer la circulation semi-hydratée au cours de la déminéralisation.

Dans l'industrie chimique et l’industrie des peintures et vernis, les installations de pompage centrifuges sont utilisées pour pomper n’importe quels alcools, alcalis, acides, latex, réactifs liquides, sédiments, floculants et déchets des produits chimiques. Elles n'ont pas d'analogues dans le pompage des matières adhésives et de vernis utilisés dans les imprimeries.

Dans l’industrie de la construction mécanique, les pompes centrifuges sont utilisées pour le pompage de toute sorte des liquides techniques, à savoir: les alcalis, les concentrés d'acide, les solutions galvaniques utilisées pour le dégraissage et l’attaque des métaux, les huiles et les dissolvants.

Dans les technologies de purification des eaux, les pompes centrifuges chimiques sont indispensables en fonction de doseuses des alcalins et des acides lors de l’exécution du contrôle pH de l’eau. Elles sont aussi utilisées avec succès pour le pompage des suspensions et des échantillons à essayer.

Dans l'industrie de cellulose et de pâte à papier, les pompes chimiques centrifuges sont utilisées lors de la fabrication de produits en papier et en carton (elles effectuent le transport des oxydants colorés et des adhésifs, ainsi que le pompage des eaux usées).

Pompes doseuses

Aujourd’hui, les pompes doseuses sont les équipements les plus demandés dans les industries contemporaines tout à fait différentes. Ce fait est expliqué par la précision maximale de l’alimentation d’un volume imposé des liquides de travail (quelle que soit leur activité et leur agressivité), les pertes minimales des liquides étant assurées et le temps imposé étant respecté.

Selon le type de refoulement, les pompes doseuses sont divisées en pompes suivantes : 

  • À plongeur ;
  • Péristaltiques ;
  • À action mécanique sur la membrane ;
  • À action hydraulique sur la membrane.

Selon le type de commande, les pompes doseuses peuvent être :

  • à commande par moteur ;
  • à commande pneumatique ;
  • à commande électromagnétique.

Pompes doseuses

  • Les pompes doseuses sont utilisées dans l'industrie chimique, alimentaire, pharmaceutique, dans l'agriculture et dans d’autres industries ; leur utilisation aussi large est expliquée par leur capacité de régler et de maintenir avec une haute précision la quantité du liquide alimenté dans tous les types de systèmes. Grâce aux matériaux utilisés pour la fabrication de la partie à écoulement des pompes (tels que l'acier inoxydable, le chlorure de polyvinyle et le polypropylène), les pompes de ce type sont très résistantes à la plupart des milieux chimiques agressifs et peuvent être utilisées non seulement comme les dispositifs de pompage, mais également comme les organes doseurs de mesure. Compte tenu des conditions d’exploitation et des souhaits du client, les pompes doseuses peuvent être équipées du régulateur de différent types, parce qu’il existe un régulateur manuel (qui est moins cher mais moins précis) et un régulateur électronique (qui est utilisé dans les processus technologiques de production les plus importants).
  • Les pompes doseuses à haute pression sont équipées de diaphragmes multicouches. Lorsqu’il s'agit des régimes plus intensifs, les pompes de ce type peuvent être équipées d'un tampon spécial rempli de liquide. Ce liquide permet de répartir uniformément la charge de diaphragme ce qui prolonge la durée de son exploitation, la pression maximale étant appliquée. Pour créer une pression jusqu’à 180 bars dans le système, il est recommandé d’utiliser les pompes doseuses de type à plongeur avec plusieurs têtes de travail qui fonctionnement simultanément avec plusieurs liquides, ainsi que les pompes doseuses à têtes couplées dont la capacité de rendement peut atteindre 4000 ℓ/heure.

Pompes à piston

Pompe à piston (à plongeur) est un équipement de pompage à action volumétrique dont l’organe de travail se compose d’une partie fixe - la chambre de travail. Cette dernière représente un cylindre à deux soupapes dans lequel la partie mobile (un piston ou un plongeur) effectue le mouvement va-et-vient. 

Lors de la sélection du type de la pompe à piston, les caractéristiques initiales sont :

  • L’alimentation spécifique ou le volume utile [en cm3/tr] qui est égale à la quantité du liquide déplacé de la pompe pendant une révolution complète de l’arbre.
  • La pression maximale de la substance de travail [en bar, MPa]
  • La vitesse maximale de rotation [tr/min]

Les avantages indiscutables des pompes à piston sont les suivants :

  • la capacité de contrôle de la pression dans la tuyauterie de refoulement grâce à la commande de la vitesse du mouvement des pistons ;
  • l’interchangeabilité facile des pièces ;
  • la capacité d’assurer les valeurs grandes de la pression malgré les petites dimensions d’encombrement.

Pompes à vis

En tant que machines à rotor à action volumétrique, les pompes à vis ont été inventées dans la première moitié du XX-ème siècle. Tout de suite, on a commencé de les utiliser d’une manière active dans les industries chimique, alimentaire, du tabac, du textile, du traitement des métaux et comme les dispositifs doseurs des réactifs spéciaux lors de l’organisation de la préparation de l’eau. Depuis le début des années 80, on a commencé d’utiliser les pompes à vis dans les industries pétrolière et pétrochimique. Au début du 21-ème siècle, les pompes à vis étaient largement exploitées dans le monde entier grâce à leurs caractéristiques préférées pour l’exploitation minière mécanisée. En premier lieu, ces caractéristiques comprennent les petites dimensions d’encombrement des pompes de ce type et la possibilité de pomper des milieux liquides de haute viscosité contenant les particules solides et du gaz libre (tout cela grâce à l’absence dans les pompes à vis des pièces qui effectuent le mouvement va-et-vient et l’absence des soupapes). Cette particularité de construction permet d’interdire l’usure des ensembles, n’importe quelles obstructions et les bouchons de gaz ce qui garantit la maintenance facile et minimale lors du montage et d’exploitation. Les investissements en capital et les coûts d’énergie électrique étant relativement petits, le coefficient de rendement des pompes à vis est de 50 jusqu’à 70 %.

Il y a deux pièces principales dans les pompes à vis. C’est une vis en acier chromé ou acier inoxydable (ou en fonte) et une frette élastique en caoutchouc. La vis est reliée avec l’arbre via une transmission à cardan ou au moyen d’une autre connexion souple qui permet un certain désalignement de l’arbre du moteur et de la vis de travail. L'espace entre la vis et la frette reste constant dans toute section sur toute la longueur de la pompe ce qui garantit la continuité du flux sans pulsations. La ligne axiale de la vis est déplacée de l’axe de la frette à une valeur constante appelée « excentricité ». Lors de la rotation de l’arbre de la commande, la vis tourne autour de son axe ; outre cela, l’axe de la vis effectue la rotation avec un rayon égal à son excentricité. Comme le résultat, entre la frette et la vis les cavités sont formées qui s’ouvrent et se ferment en se déplaçant depuis l’entrée de la chambre d’aspiration vers la cavité d’alimentation de la chambre de refoulement.

La capacité de rendement de la pompe à vis dépend directement de la vitesse de rotation de la vis et du volume des chambres. Parmi les autres caractéristiques principales des pompes à vis on distingue le pas, le diamètre et l'excentricité de l’axe de la vis. Ces caractéristiques (ainsi que la tension entre la frette et la vis) déterminent le volume des chambres de travail de la pompe et le type de profil de ses organes de travail.

En cas de l’utilisation appropriée des pompes à vis modernes (qui peuvent être verticales ou horizontales et avoir une quantité différente de vis), elles sont une variante optimale et la plus rentable du point de vue économie pour l’exploitation mécanisée.

Les pompes à vis ou à vis sans fin se rapportent aux pompes volumétriques de type « à rotor ». Par comparaison avec les autres types connus des pompes, les pompes à vis assurent une alimentation la plus régulière des milieux liquides ; les pompes à vis sont aussi connues pour leur consommation réduite d’énergie et leurs coûts d’exploitation relativement bas.

Les pompes de ce type se composent d’un corps conique ou cylindrique, d’un stator fixe doté des cannelures hélicoïdales et d’un ou plusieurs rotors mobiles hélicoïdaux alimentés depuis le moteur électrique.

Les milieux liquides pompés à travers le stator sont guidés via les cannelures hélicoïdales le long de l’axe de la vis vers l’orifice en charge. Les proéminences à vis créent un espace clos qui ne permet pas aux milieux liquides pompés de revenir lorsque le rotor tourne à l’intérieur du stator. La pression surmontée par la pompe est déterminée par le nombre d’étages (les pas de la couple hélicoïdale « rotor-stator »).

Selon le nombre de rotors, les pompes à vis peuvent être divisées en pompes à vis unique, à deux vis et à trois vis. Les pompes à vis unique sont les moins répandues.

Les pompes à vis ou à vis sans fin ont un certain nombre d’avantages par rapport aux autres types de pompes fabriquées aujourd’hui. Elles sont compactes, peu bruyantes, ont de petites dimensions d’encombrement et une conception simple, ce qui facilite leur installation, leur réparation et leur entretien. Les pompes à vis sont caractérisées par une régularité ininterrompue d’alimentation, une auto-absorption des milieux liquides à haute viscosité contenant des particules solides et abrasives depuis une profondeur jusqu’à 8 m. Dans ce cas, un pourcentage assez petit de l’usure et de la détérioration des pièces est assuré, et une haute pression à la sortie est atteinte pendant un seul cycle de travail déjà, les dépenses énergétiques étant petites. Les pompes à vis utilisées pour le dosage des mélanges et des suspensions visqueux assurent une alimentation précise et douce sans que le mousse soit formé ou la structure des liquides soit détériorée d’une autre façon. 

Grâce à tous ces avantages, les pompes à vis (à vis sans fin) sont largement utilisées dans la production de pétrole et de gaz, au niveau des entreprises pétrochimiques, dans les services de copropriété et les services collectifs, dans les industries minière, cosmétique et alimentaire, dans la construction navale et lors du pompage de dépôts de boues.

Lors du choix d'un modèle de la pompe de ce type, tout d’abord, il est nécessaire de connaître à l'avance la viscosité et la densité des milieux liquides pompés, le niveau de la pression requise à la sortie et le diamètre des tuyauteries. En fonction de ces caractéristiques, on sélectionne la vitesse du rotor, les dimensions internes et la quantité d’étages, ce qui permet de prolonger la durée d’exploitation des ensembles et des éléments de travail, ainsi que de réduire la consommation de l’énergie. 

Une pompe à plaques est une machine hydraulique à action volumétrique. Lors du travail, elle forme plusieurs chambres de travail en même temps reçues grâce à la séparation de l’espace par le corps de la pompe, par le rotor et par deux plaques voisines (volets de réglage). Le rotor disposé à l'intérieur du corps est doté des encoches dans lesquelles les plaques sont installées librement (ou sous la force du ressort). Lorsque la pompe fonctionne, les plaques sus-mentionnées se butent et glissent par l’un de leurs abouts le long du corps. Les axes du rotor et du corps sont décalés l'un par rapport à l’autre. Par conséquent, lorsque le rotor tourne, le volume d’une chambre de travail particulière change grâce à quoi le pompage du liquide se produit.

Une pompe à engrenages est un équipement de pompage qui utilise dans sa conception les pignons se trouvant dans l’engrenage. Les pignons se trouvent à l'intérieur du corps et les chambres de travail sont formées entre les parois du corps et les dents adjacentes des pignons. Lorsque les dents des pignons différents s’engagent, cela cause la diminution du volume des chambres de travail appropriées, ce qui entraîne, à son tour, l’extrusion d’une portion du milieu pompé dans la tubulure de refoulement.

Une pompe péristaltique (à tuyaux flexibles) est un équipement de pompage à action volumétrique qui est assez simple du point de vue construction, mais tout à fait particulier selon le principe de son fonctionnement. L’organe de travail de la pompe péristaltique est un tube ou un tuyau flexible qui enveloppe le rotor portant montés les galets sur celui-ci. Le tuyau flexible peut être pressé contre les galets par la force de tension ou il peut être rodé le long d’une surface spéciale. Lorsque le galet interagit avec le tuyau flexible, ce dernier est totalement étranglé, grâce à quoi la séparation d’une partie de son volume est obtenue. Lors de la rotation progressive du rotor, les volumes séparés se déplacent le long du tuyau flexible jusqu'à ce qu’ils arrivent dans la partie de refoulement du tuyau flexible.

En tant que distributeur officiel de vos pompes (équipements de pompage), notre société ООО Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») trouve sur le marché les acheteurs de votre production, procède à des négociations techniques et commerciales avec les clients sur les accords de livraison de votre équipement, conclue les accords. Dans le cas de participation aux appels d’offres nous rassemblons et préparons toute la documentation nécessaire, concluons tous les accords nécessaires afin de livrer votre équipement, enregistrons la livraison à la douane et effectuons le dédouanement de l’équipement, enregistrons le passeport du marché pour les services de contrôle des changes des banques russes afin de permettre des payements en devise étrangère. En cas de nécessité notre société peut accomplir l’espacement de votre équipement dans un site de production existant ou en train d’être construit.

Nous sommes sûr que notre société ООО Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») peut devenir votre partenaire et distributeur fiable, compétent et efficace en Russie.

We are always open for cooperation, let’s move forward together! 
 Nous vous prions de bien vouloir envoyer vos propositions de coopération en anglais.