Together
to success
from_1997_year
"INTECH_GmbH"
English(int.) Русский Deutsch English(USA) English Español Français Italiano Português 日本語 简体中文

Distributeur (représentant autorisé) de l'équipement de purification des huiles industrielles

auprès des entreprises industrielles russes

La société d'ingénierie russe OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») est depuis plus de 20 ans un des acteurs principaux sur le marché russe des entreprises industrielles. L’expérience considérable dans le domaine de l’ingénierie et le renom sur le marché ont permis à notre société d'accomplir plus de 100 projets de grande échelle pour des usines industrielles russes. Nous sommes toujours en quête de nouveaux partenaires qui considéreraient le marché russe comme un marché attirant des investissements, qui cherchent à augmenter leurs ventes dans la région, élargir leur activité et accéder au niveau international supérieur.

Nous sommes intéressés par la coopération avec les producteurs de l'équipement de purification des huiles industrielles qui chercheraient un distributeur officiel de bonne foi afin de livrer leur équipement aux usines industrielles russes.

La direction de notre société et les cadres responsables connaissent parfaitement le marché russe et sa mentalité, le cadre juridique russe, ainsi que les particularités de l’activité financière et économique des clients russes. Tous nos managers possèdent une clientèle importante une grande expérience de ventes réussies et des contacts établis avec de potentiels acheteurs de vos équipements de purification des huiles industrielles, ce qui aide à déterminer dans un court délai les directions prometteuses de promotion et à garantir un accès rapide au marché russe en croissance. Notre personnel maîtrise l’anglais et l’allemand, nous sommes orientés sur le marché international vers les livraisons des équipements étrangers.

Nos équipes de spécialistes d’ingénierie expérimentés, capables de résoudre les problèmes techniques les plus difficiles, sont en contact permanent avec les clients russes, organisent des rencontres, des présentations de nouvelles réussites de nos partenaires fabricants, mettent en lumière les défis techniques, communiquent sans relâche avec tous les services des usines russes.  C’est pourquoi nous connaissons parfaitement toutes les particularités du marché russe, l’équipement des entreprises industrielles et leurs besoins pertinents de modernisation.

Lorsque notre société devient le distributeur officiel de vos équipements de purification des huiles industrielles en Russie, le département promotion effectue la prospection commerciale, l’analyse du marché des équipements de purification des huiles industrielles que vous proposez afin de révéler des besoins des entreprises russes, évalue le potentiel et la capacité d’absorption du marché en question des entreprises industrielles russes et notre département informatique commence le développement du site Internet en russe consacré à vos produits. Nos spécialistes effectuent l’analyse de correspondance de vos équipements de purification des huiles industrielles aux exigences des clients. Nous analysons également la réaction générale du marché vis-à-vis de l’apparition d’un produit nouveau et nous étudions les catégories d'acheteurs potentiels, en déterminant les profils les plus intéressants.

En tant que votre représentant officiel en Russie, la société OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») procède en cas de nécessité à la certification des lots d’équipement du producteur, de différents types des équipements de purification des huiles industrielles en conformité avec les standards russes, organise une expertise pour obtenir les certificats ТР ТС 010 et ТР ТС 012 qui autorisent l’utilisation de votre équipement par toutes les entreprises industrielles des pays de l’Union douanière (Russie, Kazakhstan, Biélorussie, Arménie, Kirghizie), y compris dans le domaine des productions à risque. Notre société russe est prête à aider à formaliser un passeport de l’équipement de purification des huiles industrielles en conformité avec les standards russes et ceux des pays de l’Union douanière.

La société d’ingénierie OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») coopère avec plusieurs centres d’études et de réalisation industrielle russes dans différents domaines de l’industrie, ce qui nous permet d’accomplir la conception préalable et les études consécutives en conformité avec les normes en vigueur et les réglementations de construction de la Russie, ainsi que des pays de la CEI. De plus cela nous permet d'utiliser vos équipements de purification des huiles industrielles dans les projets à venir.

La société possède son propre département logistique, qui effectuera le transport de vos produits, leur emballage, chargement et livraison selon les conditions de transport DAP ou DDP à l’entrepôt du client avec le strict respect de toutes normes et de toutes règles de droit, applicables à l’activité sur le marché russe.

Notre société possède également de nombreux spécialistes certifiés, qui effectueront la supervision du montage de votre équipement, les travaux de mise en marche, toute sorte de services après-vente des équipements de purification des huiles industrielles, ainsi que la formation des personnels du client et les consultations nécessaires.

Brève description de l’ équipement de purification de l’huile industrielle

Les huiles industrielles constituent 30% de la quantité totale des huiles fabriquées de pétrole et utilisées dans les buts de graissage des mécanismes de travail divers de l'équipement industriel (des machines, des réducteurs, des treuils, etc.). On distinguent trois types des huiles industrielles (de fabrication), à savoir:

  • Huiles légères
    Utilisées pour les métiers, les séparateurs et les machines à travailler les métaux (i.e. pour les mécanismes à charge peu signifiante avec une quantité assez grande des révolutions)
  • Huiles fines (autrement dit, huiles machines ou huiles à broche)
    Elles sont utilisées pour le graissage des mécanismes, des réducteurs, des machines et des ventilateurs
  • Huiles lourdes
    Elles sont utilisées pour le graissage des mécanismes à charge grande, à savoir: l'équipement et les transmissions des trains de laminoir, à la presse et de la forgerie.

Les huiles industrielles (à utilisation générale) sont destinées au graissage des ensembles et des parties composantes de l'équipement. Le graissage des systèmes hydrauliques des machines, des presses ou des chaînes automatiques est effectué avec l’utilisation des huiles distillées. Il est possible aussi d’utiliser leur mélange avec l’huile résiduelle obtenue depuis les pétroles bruts sulfurés et les pétroles à faible teneur en soufre résultés de raffinage sélectif ou depuis les pétroles à faible teneur en soufre après le raffinage acide-alcalin. Les huiles industrielles risquent d’être contaminées par les impuretés mécaniques durant l’exploitation de l'équipement, ainsi qu’au cas du stockage inapproprié et du transport incorrect. Notamment, la contamination de l’huile peut devenir surtout forte au cas d’un mauvais rinçage du système d’alimentation en huile après l’exécution du montage ou de la réparation, ainsi qu’au cas de remplissage ou drainage du système d’alimentation en huile (à condition de l’absence des stations de remplissage en huile).

Les types les plus répandus de la contamination de l’huile industrielle sont les suivants: les impuretés mécaniques dues à la friction des surfaces de fonctionnement graissées, l’humidité condensée, les particules métalliques diverses ainsi que les particules des matières plastiques et des caoutchoucs provenant des étanchéités. Au fur et à mesure d’exploitation de l'équipement, les huiles accumulent les produits d’oxydation (à base de l’hydrocarbure) sous forme d’une substance dissoute ou colloïdale ce qui mène au changement des caractéristiques physico-chimiques de l’huile industrielle. C’est pourquoi, afin d’augmenter la durée d’exploitation des huiles elles-mêmes et des parties composantes ou mécanismes de l'équipement lubrifiés par les huiles, il est nécessaire de chasser les impuretés des huiles, i.e. de purifier ces dernières à l’aide des appareils de filtration et des chaînes filtrantes qui puissent être tout à fait divers du point de vue construction et présentation.

Au cas d’un changement fort des caractéristiques principales de l’huile (telles que la viscosité, la température d’inflammation, la densité, le nombre d’acide et la couleur), il est préférable d’effectuer la régénération des huiles qui consiste en évacuation des produits de « vieillissement » grâce à une purification approfondie des huiles. À son tour, la purification approfondie représente un des procédés de purification des huiles industrielles les plus praticables; elle consiste en évacuation thermique de l’humidité, extraction des impuretés à l’aide des sorbants, décantation ultérieure de l’huile et sa filtration ou centrifugation. La purification approfondie étant effectuée, l’huile industrielle doit correspondre à toutes les exigences appliquées aux huiles industrielles à destination générale.

Le prix commercial des huiles industrielles est déjà assez grand; au surplus, le prix du recyclage des huiles industrielles usées dépasse souvent le montant qu’il faut payer pour l’acquisition des huiles fraîches. Chaque année, les normes de la documentation législative en matière de protection de l’environnement deviennent de plus en plus exigeantes; donc, le désavantage de l’utilisation des huiles usées ou des huiles à courte durée de l’utilisation en résulte. Cela explique aussi la volonté des entreprises de maintenir en bon état les huiles qu’elles utilisent le plus long possible.

Généralement, l’exécution des opérations de purification et régénération de l’huile industrielle vise à assurer les avantages ci-après:

  • la réduction des frais et du coût de fabrication du produit final;
  • la réduction de l’usure de l'équipement et l’augmentation de la durée d’utilisation de l’huile;
  • l’augmentation de la capacité de rendement de l'équipement dans sa totalité;
  • le maintien des caractéristiques de lubrification des huiles au niveau requis;
  • la réduction de la fatigue imposée sur l’environnement;
  • la diminution de la quantité des remplacements de l’huile.

Le plus souvent, une grande quantité des systèmes d’alimentation en huile qui sont utilisés au niveau des entreprises industrielles travaillent avec les huiles industrielles à destination générale. Afin d’exclure l’apparition des détériorations, lors de l’installation les systèmes susmentionnés sont équipés des filtres stationnaires. Il est complètement impossible de s’en passer car 80% de toutes les défaillances dans le fonctionnement de l'équipement à l’huile sont les résultats des impuretés. Ces impuretés peuvent apparaître avec l’huile elle-même (lors de son arrivée ou le ravitaillement d’un système en huile) ou bien elles peuvent s’accumuler pendant l’exploitation du système. Dans ce dernier cas, l’huile est contaminée par les substances insolubles (telles que le sable, la poussière ou le caoutchouc par exemple). Ces impuretés réduisent la sûreté de l’exploitation et diminuent la durée de vie des systèmes d’alimentation en huile.

La régénération des huiles industrielles est un processus assez minutieux basé sur la recherche des moyens spécifiques et de l'équipement spécial (les stations et les installations diverses) qui sont efficaces dans l’exécution de leurs fonctions grâce à la sélection d’un procédé de purification par un moyen à une meilleure convenance. Indépendamment du type de l'équipement dont l’utilisation est prévue pour la purification des huiles industrielles (fût-ce un banc, une installation mobile ou stationnaire, un séparateur centrifuge ou un filtre installé séparément), d’habitude, la composition de tous ces systèmes de purification comprend quelques parties composantes obligatoires. D’habitude, la composition d’une installation typique comprend: les filtres (d’habitude, les préfiltres) servant à évacuer les particules solides et équipés, le cas échéant, d’un réchauffeur électrique, et les pompes de type d’alimentation servant à vidanger l’huile usée et à ravitailler le système en huile fraîche. En cas de nécessité, toute installation de purification des huiles industrielles peut être équipée d’un système spécial de signalisation qui fonctionne au cas des défaillances ou avaries quelconques. Normalement, les installations de ce type doivent être équipées, à titre supplémentaire, d’un système de contrôle de la soupape hydraulique.

Si le processus de purification de l’huile contaminée et le processus de sa régénération sont effectués par une compagnie spécialisée ou au niveau de l’atelier de récupération de l’huile et sa purification, alors le schéma de l’exécution de la gamme d’opérations inclut plusieurs étapes, à savoir:

  • la récupération et le stockage des huiles usées contaminées;
  • le réchauffage des huiles et l’entrée du coagulant;
  • le processus de sédimentation des impuretés;
  • la phase de la purification fine de l’huile basée sur la centrifugation;
  • la mise en stock, le stockage de l’huile régénérée et son expédition à l’Acheteur.

Selon le procédé de purification, les stations de purification des huiles industrielles peuvent être équipées, à titre supplémentaire, d’un bloc de séchage et dégazage de l’huile, d’une pompe à vide et, respectivement, d’un pupitre de commande, des appareils portant les instruments de contrôle et de mesure et des appareils de mécanismes automatiques. La conception détermine la destination des stations, elles peuvent être fabriquées en réalisation stationnaire et mobile (sur la base de l’autoremorque ou conteneur).

Les méthodes de purification ou régénération des huiles industrielles peuvent être classifiées de manière suivante:

1. Méthodes physiques

Elles visent à l'évacuation des particules solides, des microgouttes d’eau et, si possible, des dépôts goudronneux et en coke. Les huiles sont soumises au traitement dans le champ de forces avec l’application des forces centrifuges et de gravitation. Plus rarement, on utilise la sollicitation magnétique, électrique et par vibration, ainsi que les procédures de filtration, le rinçage par eau, les processus d'évaporation et de distillation par le vide. Lors de l'évaporation l’impureté facilement bouillante est chassée. Les processus d’échange thermique de type différent et les processus d'échange de matière sont aussi les méthodes physiques. Ils visent à l'extraction de l’eau, des produits d’oxydation des hydrocarbures et les impuretés facilement bouillantes à partir de l’huile usée.

1.1 Décantation

C’est un procédé le plus simple de purification des huiles. Il consiste en précipitation naturelle des particules mécaniques dans le milieu liquide ce qui s’effectue sous l’effet des forces de gravitation; il consiste aussi en démixion des phases liquides ayant une densité différente. Selon le niveau de contamination de l’huile et le temps prévu pour la purification, la décantation peut être utilisée soit en qualité d’un processus indépendant, soit comme une étape préliminaire avant la filtration ou la centrifugation. Parmis les désavantages de cette méthode il est d’usage de mentionner une longue durée du processus de sédimentation des particules nécessaire pour la purification totale de l’huile, ainsi que l'évacuation seulement des particules grandes dont la dimension est de 50 à 100 μм.

1.2 Filtration

C’est un des procédés les plus effectifs d'évacuation des impuretés mécaniques de l’huile. La filtration vise à l’extraction des impuretés mécaniques et des particules des corps goudronneux, ce qui est effectué par la filtration de l’huile contaminée à travers les cloisons poreuses des filtres (en crépine ou poreuses). Le matériel de filtration peut être représenté par les crépines (métalliques et plastiques), les tissus différents, le feutre, le papier, les matériaux composites et la céramique. Au cours de la filtration on utilise les filtres à usage unique ou les filtres réutilisables. La purification peut être réalisée par échelons; dans ce cas, on distingue l'étape de pré-filtrage auquel les inclusions les plus grandes sont évacuées de l’huile, et l'étape de filtrage fin auquel la purification définitive est effectuée. On considère que le désavantage de ce procédé consiste en nécessité d’approvisionnement permanent des éléments filtrants, leur régénération et recyclage ultérieur (au cas d’utilisation des filtres à usage unique, le recyclage est nécessaire déjà après une seule utilisation du filtre).

1.3 Purification centrifuge de l’huile

Ce procédé de purification de l’huile est basé sur l’utilisation des appareils centrifuges. Il est considéré comme le procédé le plus hautement performant et efficace qui vise à l'évacuation des impuretés mécaniques. Le processus susmentionné permet de combiner la purification des impuretés avec l'évacuation de l’eau. La purification centrifuge consiste en séparation des fractions différentes faisant parties de la composition des mélanges hétérogènes. Cela s’effectue sous l’effet des forces centrifuges. En ce qui concerne les désavantages, on peut ici mentionner une grande intensité de travail minutieux requis pour le nettoyage de l’appareil centrifuge lui-même des impuretés mécaniques. Lors d’utilisation de la purification centrifuge, la vitesse d'évacuation de l’eau est assez grande. Néanmoins, le degré de purification atteint est bas, alors l’exécution d’une purification supplémentaire par les autres procédés est souvent indispensable. Outre cela, l’appareil centrifuge se rapporte aux appareils difficiles dans l’exploitation qui exigent les réglages manuels et, par conséquence, la présence permanente de l’opérateur.

2. Méthodes physico-chimiques

Parmis les méthodes de ce groupe on distingue les processus suivants: l’adsorption, la coagulation, l’échange ionique et la dissolution sélective des particules des impuretés contenues dans l’huile. La méthode de purification chimique des huiles industrielles est basée sur le processus de purification par les acides. Il existe aussi le procédé de purification de l’huile industrielle à l’aide de l’acide fumant sulfurique (à raison de 10 mas. % pour les matières premières). Le processus est accompagné par le mélangeage intensif après lequel on effectue le rinçage à l’eau. Étant un produit oxydant fort, l’acide sulfurique résinifie non seulement les encrassements. Il peut aussi résinifier la base hydrocarbonée de l’huile. Le procédé susmentionné a les désavantages suivants: l'émulsion formée stable ne favorise pas la séparation vite des phases; une grande quantité formée du goudron acide et dangereux du point de vue écologique est difficilement recyclable.

Les désavantages communs des procédés utilisés de la purification des huiles industrielles usées consistent en sélection des agents réactifs très agressifs et des compositions complexes à plusieurs composants. Le processus de purification devient le processus à plusieurs étapes et exige souvent la création des régimes à haute température.

2.1 Purification de l’huile par adsorption

Lors de purification de l’huile industrielle par ce procédé la diminution de l’acidité et l'évacuation de l’eau sont obtenues. Le principe essentiel consiste en adsorption des composants différents polluant l’huile, y compris l’eau; l’adsorption est effectuée par les substances adsorbantes, i.e. les matériaux durs à haute porosité. Le caractère et les dimensions des pores de la substance adsorbante déterminent pour beaucoup son applicabilité à l'évacuation de certaines substances polluantes de l’huile. La méthode est considérée simple, mais elle a une basse capacité de rendement et exige aussi l’exécution du recyclage des substances adsorbantes qui nuisent à l’environnement.

2.2 Séchage thermique sous vide

Cette méthode est utilisée pour l’extraction de l’eau des huiles. La méthode est basée sur la séparation des fractions de l’huile et de l’eau qui a lieu grâce à la différence des températures d'évaporation. L’huile usée est filtrée à travers le récipient avec une pression basse à laquelle l’eau commence à s'évaporer déjà à une température ambiante. L’intensification du processus peut être atteinte par pulvérisation de l’huile dans le milieu à vide créé à l’aide des pompes à vide. Le séchage thermique sous vide permet d'évacuer de l’huile ce qui suit:

  • 100% de l’humidité libre et 90% de l’humidité dissoute;
  • 100% de l’air libre et 80% de l’air dissous.

Au cours de la dispersion fine l’huile cède vite l’eau contenue. Les vapeurs des gaz et de l’eau quittent l’installation avec l’air, et l’huile (déshumidifiée et dégazée) est précipitée sous forme du sédiment sur le fond du récipient à vide. Les caractéristiques positives de ce procédé sont complétées par un haut degré de purification, une construction simple, une haute sécurité de l’exploitation de l’équipement et les régimes de purification sans réglages compliqués avec une possibilité de l’intégration des schémas automatisés du processus de purification. Néanmoins, la vitesse d'évacuation de l’eau par ce procédé est considérée assez petite. Lors du séchage thermique sous vide, une particularité importante consiste en prévention de pénétration de l’air ambiant à l’intérieur de l’installation. Sinon, cela peut causer plusieurs conséquences négatives, à savoir:

  • la déchirure du film d’huile;
  • l’oxydation du liquide moteur;
  • la formation du mousse;
  • l’augmentation du degré de l’usure par cavitation des parties composantes de l'équipement.

3. Méthodes chimiques

Ce groupe des méthodes est basé sur le traitement chimique de l’huile contaminée par les acides ou les alcalis. Le traitement par alcali peut être aussi utilisé comme une étape supplémentaire de purification visée, y compris, à la neutralisation des résidus de l’acide après le traitement acide. Lors du traitement acide, l’agent réactif principal est l’acide sulfurique. L’idée principale de la méthode consiste en sollicitation chimique sur les composants polluants de l’huile grâce à laquelle ils se transfèrent en formes facilement séparables (la dissolution dans l’eau, la sédimentation, etc.). Par conséquent, le traitement chimique est souvent complété par les autres méthodes de purification servant à évacuer des huiles les polluants chimiquement modifiés. Ces méthodes peuvent être l’adsorption, la filtration, la séparation et d’autres.

Purification de l’huile d’aviation

Selon les sphères de leur destination, les huiles d’aviation peuvent être classifiées par les huiles pour les moteurs d’avion à turbine (turboréacteurs et turbomoteurs à hélice) et pour les moteurs à piston, ainsi que pour les ensembles différents des hélicoptères. Les huiles de viscosité bas sont prévues pour utilisation dans les moteurs de deuxième type, et les huiles plus visqueuses sont utilisées dans les moteurs de premier type.

Afin d'éviter le surchauffage des ensembles de friction dans les moyens aériens, il est nécessaire que le graissage permanent avec de l’huile d’aviation des réducteurs, des paliers, des étanchéités à contact et des accouplements cannelés du moteur soit maintenu. Par conséquence, les huiles d’aviation destinées aux groupes réacteurs doivent être contrôlées régulièrement et soigneusement. Lors d’exploitation des moteurs d’avion, il n’y a pas longtemps que les huiles d’aviation sont utilisées. Il est connu que dans les conditions d'été les huiles fonctionnent pendant 10 heures, tandis qu’en hiver la durée de leur fonctionnement constitue 20 heures; cela signifie qu'un certain volume de l’huile versé dans le réservoir d’un avion ou d’un hélicoptère doit être remplacé dans 10 ou 20 heures du fonctionnement du moteur d’avion (et ce non seulement dans le réservoir, mais dans le carter aussi). Il est important de veiller très attentivement sur ce que les impuretés mécaniques ne pénètrent pas dans la graisse.

Après quelques heures de fonctionnement l’huile perd l'apparence lui inhérente et a l’air d’un matériel abîmé; dans ce cas, l’odeur de l’huile change fortement à cause de la présence des produits de décomposition dans l’huile. De même façon, après quelques heures de travail, l’huile qui se trouve sur les parois du cylindre change visiblement son aspect extérieur et les caractéristiques physico-chimiques. Les recherches ont démontré que, lors de l’utilisation dans les moteurs d’avion, l’huile d’aviation n’atteint pas un tel degré de criticalité (même si ses caractéristiques sont partiellement dégradées) à laquelle une nécessité critique de remplacement de l’huile usée à celle fraîche se pose. L’usure de l’huile est résultée, en premier lieu, d’une haute température qui provoque l’oxydation des hydrocarbures les plus instables faisant partie de la composition de l’huile. À son tour, l’oxydation mène à l’augmentation de teneur en acides et résines. Le changement de structure moléculaire des résines contribue à la formation des asphaltènes qui provoquent l’apparition des carbènes et des carboïdes. L’huile d’aviation usée est caractérisée par la présence du sédiment, les caractéristiques faibles de l’indice de saponification et l’acidité élevée.

Outre cela, les changements chimiques divers actionnant pendant une certaine durée du temps peuvent se passer dans l’huile. Néanmoins, pendant 10 à 12 heures du travail de l’huile d’aviation dans le moteur, par exemple, les facteurs susmentionnés d’habitude ne contribuent pas aux transformations chimiques profondes; principalement, ils ne touchent que la fraction instable de l’huile. Dans ce cas, la partie majeure de l’huile usée s’avère apte à l’exploitation ultérieure (du point de vue l’état de l’huile). D’habitude, pour retourner l’huile dans le système il est suffisant seulement d'éliminer une partie de l’huile contaminée par les produits de transformation qui détériore les caractéristiques lubrifiantes de l’huile. Les opérations de régénération étant achevées, les huiles usées peuvent être réutilisées pour les mêmes buts qu’elles ont eu comme objectifs en état frais. La régénération des huiles d'aviation usées suppose leur purification des impuretés mécaniques et des substances asphalto-goudronneuses. Les corps asphalto-goudronneux peuvent être chassés de l’huile grâce à la purification chimique; dans ce cas, les agents réactifs utilisés peuvent être les terres décolorantes, l’acide sulfurique, la soude, le triphosphate de sodium et le carbonate de sodium. Tous ces agents réactifs (à l'exception des terres) contribuent au processus de sédimentation des particules colloïdes des résines, des carbones, des impuretés mécaniques, et les terres décolorantes les absorbent grâce à leur structure poreuse.

La fraction polluant de l’huile d’aviation usée est composée des cendres, des hydrocarbures, de l’eau, du zinc, du phosphore, du calcium et des impuretés mécaniques. Dans ce cas, la composition chimique des huiles d’aviation usées est presque la même pour les types et les marques différents. L’ensemble mentionné des substances polluantes détermine la nécessité d’exécution du recyclage du produit usé qui doit être effectué par les compagnies autorisées et au niveau des entreprises appropriées. Ce processus constitue un grand problème qui exige les dépenses financières, physiques et temporelles.

La purification de l’huile d’aviation consiste en évacuation de l’huile des composants suivants:

  • les impuretés mécaniques (le sable, la poussière, les corps métalliques et au carbone);
  • les composants d’étanchéité (les asphaltènes, les carbènes et les carboïdes);
  • les corps goudronneux;
  • les composants oxydés.

Lors de remplissage des systèmes hydrauliques d’aviation on utilise les filtres métallocéramiques ou en acier inoxydable à structure poreuse; leur utilisation est prévue principalement à l'évacuation des impuretés mécaniques de l’huile. Étant utilisés sur les chaînes de remplissage, les filtres à crépine avec une grille à nickel qui a l’armure croisée assurent le degré de filtration jusqu’à 12 µm, et les filtres métallocéramiques en acier poreux (inoxydable) assurent le degré de filtration jusqu’à 5 µm. À leur tour, lors de ravitaillement des systèmes de graissage des moteurs d’avion en huile on utilise les filtres à disques (les disques fabriqués de grille en laiton) dont le degré de filtration est plus bas, par comparaison. D’habitude, le matériel filtrant de ces filtres ne retient pas les particules inférieures à 60 µm; néanmoins, les modèles modernes des ravitailleurs du matériel d’aviation assurent l’exécution de la filtration bi-étagée ce qui permet d’obtenir un plus haut degré de pureté des huiles remplies.

La garantie d’un bon graissage au niveau du contact des pièces mobiles du moteur d’avion (et, par conséquence, son fonctionnement sûr et de longue durée) est assurée au cas où une bonne purification (filtration) de l’huile des copeaux de métal, de la boue, des fibres diverses et des gouttes d’eau est effectuée. Dans ce cas, il est indispensable d’installer les filtres à huile dans le moteur lui-même ou dans le circuit de la circulation extérieure du système d’alimentation en huile. La quantité des filtres à huile peut varier, mais d’habitude on monte deux filtres au minimum. Un filtre est à installer sur la tuyauterie d’entrée à l’huile, l’autre – sur la tuyauterie de sortie. Si le moteur ne porte qu’un seul filtre, alors le filtre supplémentaire est à monter dans le système de circulation extérieure. Les filtres supplémentaires peuvent être montés dans le système d’alimentation en huile, mais, principalement, ils sont à disposer sur la ligne d’amenée de l’huile dans le moteur.

La désasphaltation de l’huile est effectuée à l’aide du propane liquide mélangé avec l’huile purifiée (10:1) à une pression jusqu’à 4 MPa. L’huile purifiée est amenée dans la cavité intermédiaire de la colonne spéciale, et le propane est amené dans la partie inférieure. Le bitume est évacué du compartiment le plus inférieur de la colonne. L’huile désasphaltée sort via la partie supérieure de la colonne et est séparée du dissolvant.

La paraffine et la cérésine sont extraites de l’huile (le processus de déparaffinage) par le procédé de son refroidissement profond; au préalable, on introduit les dissolvants dans l’huile et ensuite on réchauffe le mélange jusqu’à une température qui dépasse la température de dissolution totale de la cérésine et la paraffine à une valeur de 15 à 20°С. Ensuite le mélange est refroidi et soumis aux processus de filtration ou centrifugation pendant lesquels la séparation de la cérésine et de la paraffine figées a lieu. Mais plus souvent, au lieu d’effectuer la purification supplémentaire de l’huile usée, il est préférable d’introduire dans l’huile les additifs assurant les caractéristiques requises.

Les processus technologiques de fabrication des huiles d’aviation prévoient aussi leur purification qui modifie les caractéristiques des huiles. Les méthodes de purification sous-indiquées sont utilisées lors de fabrication des huiles:

- Purification de l’huile à acide de contact

Cette méthode inclut la purification à l’aide de l’agent réactif qui entre en réaction avec les impuretés polluantes. Cet agent réactif est l’acide sulfurique; étant ajouté dans l’huile, il décompose tels corps comme les hydrocarbures non saturées et les substances asphalto-goudronneuses qui se précipitent avec l’acide (qui n’est pas entré en réaction) et qui forment l’acide sludge. En ce qui concerne les hydrocarbures cyclaniques précieuses pour les huiles, l’acide sulfurique ne les « touche » pas. L’acide sludge étant précipité, elles sont rincées par la solution alcaline à l’eau qui neutralise le résidu de l’acide sludge et l’acide sulfurique. Ce processus cesse par le rinçage de l’huile avec l’eau, et ensuite par le séchage à l’air chaud ou au vapeur surchauffé. La purification à acide avec une filtration de contact via les terres décolorantes est dénommée la purification à acide de contact. Le désavantage de cette méthode de purification est un grand débit de l’acide sulfurique et la formation de l’acide sludge qui, dans le cas de cette méthode particulier, se rapporte aux déchets, est très nuisible et toxique pour l’environnement et a besoin d’un recyclage.

- Purification sélective des huiles à l’aide des dissolvants

C’est une méthode moderne et efficace de purification des huiles caractérisée par l’utilisation réitérative des dissolvants sélectifs au cours de la purification. Ayant une température nécessaire et étant en rapport quantitatif requis avec l’huile à purifier, le dissolvant est mélangé avec l’huile et dissolve les impuretés nuisibles mais ne dissolve pas l’huile elle-même. La purification sélective étant terminée, deux couches sont formées: une couche de l’huile purifiée et une couche du dissolvant avec les impuretés nuisibles y dissoutes (le produit extrait). L’huile purifiée est épurée encore une fois avec les terres décolorantes; le produit extrait est régénéré par la séparation des produits nuisibles ce qui permet d’utiliser le dissolvant  réitérativement.

- Purification combinée de l’huile

C’est une purification combinée de méthode sélective et purification à acide de contact; ici, l’huile est soumise à l’action du crésol, phénol et nitrophène. Les huiles purifiées par la méthode sélective ont les caractéristiques de stabilité améliorées par rapport aux huiles purifiées à l’aide de l’acide sulfurique; néanmoins, les huiles purifiées à l’aide de l’acide sulfurique ont plus avantages par rapport aux huiles purifiées par la méthode sélective du point de vue leurs capacités de liaison, ce qui ne satisfait déjà pas les besoins de l’industrie de construction des moteur contemporaine. Afin d’augmenter la stabilité des huiles d’avion, les recherches ont été conduites dans le domaine de l’influence de chlorure d’aluminium sur le processus du traitement; étant combiné avec le traitement de l’huile avec le nitrophène, le chlorure d’aluminium a exercé une bonne influence sur les caractéristiques de l’huile d’aviation.

- Purification à membrane de l’huile

Les méthodes nouvelles de purification sont souvent exécutées à l’aide des technologies à membrane. Les membranes modernes sont capables d’effectuer la filtration au niveau moléculaire en laissant passer, par exemple, les molécules des hydrocarbures et en retenant les molécules du produit de polymérisation oxydante (les impuretés non souhaitées). Les membranes aident à effectuer la purification de l’huile usée; elles diminuent la teneur en métaux, soufre et cendres dans l’huile. Les membranes servent aussi à recevoir le filtrat dépourvu des particules solides suspensées et de la boue. Outre cela, à titre du matériel filtrant on peut utiliser les membranes inorganiques (en oxydes d’aluminium, de titan, de zirconium, de silicium ou bien céramiques) avec les pores de 0,1 jusqu’à 0,2 µm; elles doivent être soumises au rinçage périodique dans le trichlorométhane (le méthanol, le chlorure de méthylène, le tétrachlorure d'éthylène ou bien leurs mélanges).

En tant que distributeur officiel de vos équipements de purification de l’huile industrielle, notre société OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») trouve sur le marché les acheteurs de votre production, procède à des négociations techniques et commerciales avec les clients sur les accords de livraison de votre équipement, conclue les accords. Dans le cas de participation aux appels d’offres nous rassemblons et préparons toute la documentation nécessaire, concluons tous les accords nécessaires afin de livrer votre équipement, enregistrons la livraison à la douane et effectuons le dédouanement de l’équipement (décanteurs) enregistrons le passeport du marché pour les services de contrôle des changes des banques russes afin de permettre des payements en devise étrangère. En cas de nécessité notre société peut accomplir l’espacement de votre équipement dans un site de production existant ou en train d’être construit.

Nous sommes sûr que notre société OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») peut devenir votre partenaire et distributeur fiable, compétent et efficace en Russie.

We are always open for cooperation, let’s move forward together!
Nous vous prions de bien vouloir envoyer vos propositions de coopération en anglais.

Яндекс.Метрика