Together
to success
from_1997_year
"INTECH_GmbH"
English(int.) Русский Deutsch English(USA) English Español Français Italiano Português 日本語 简体中文

Distributeur (représentant autorisé) de filtres et installations pour épuration de gaz

auprès des entreprises industrielles russes

La société d'ingénierie russe OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») est depuis plus de 20 ans un des acteurs principaux sur le marché russe des entreprises industrielles. L’expérience considérable dans le domaine de l’ingénierie et le renom sur le marché ont permis à notre société d'accomplir plus de 100 projets de grande échelle pour des usines industrielles russes. Nous sommes toujours en quête de nouveaux partenaires qui considéreraient le marché russe comme un marché attirant des investissements, qui cherchent à augmenter leurs ventes dans la région, élargir leur activité et accéder au niveau international supérieur.

Nous sommes intéressés par la coopération avec les producteurs de filtres et installations pour épuration de gaz qui chercheraient un distributeur officiel de bonne foi afin de livrer leur équipement aux usines industrielles russes.

La direction de notre société et les cadres responsables connaissent parfaitement le marché russe et sa mentalité, le cadre juridique russe, ainsi que les particularités de l’activité financière et économique des clients russes. Tous nos managers possèdent une clientèle importante, une grande expérience de ventes réussies et des contacts établis avec de potentiels acheteurs de vos  filtres et installations pour épuration de gaz, ce qui aide à déterminer dans un court délai les directions prometteuses de promotion et à garantir un accès rapide au marché russe en croissance. Notre personnel maîtrise l’anglais et l’allemand, nous sommes orientés sur le marché international vers les livraisons des équipements étrangers.

Nos équipes de spécialistes d’ingénierie expérimentés, capables de résoudre les problèmes techniques les plus difficiles, sont en contact permanent avec les clients russes, organisent des rencontres, des présentations de nouvelles réussites de nos partenaires fabricants, mettent en lumière les défis techniques, communiquent sans relâche avec tous les services des usines russes. C’est pourquoi nous connaissons parfaitement toutes les particularités du marché russe, l’équipement des entreprises industrielles et leurs besoins pertinents de modernisation.

Lorsque notre société devient le distributeur officiel de vos filtres et installations pour épuration de gaz en Russie, le département promotion effectue la prospection commerciale, l’analyse du marché de filtres et installations pour épuration de gaz que vous proposez afin de révéler des besoins des entreprises russes, évalue le potentiel et la capacité d’absorption du marché en question des entreprises industrielles russes et notre département informatique commence le développement du site Internet en russe consacré à vos produits. Nos spécialistes effectuent l’analyse de correspondance de vos filtres et installations pour épuration de gaz aux exigences des clients. Nous analysons également la réaction générale du marché vis-à-vis de l’apparition d’un produit nouveau et nous étudions les catégories d'acheteurs potentiels, en déterminant les profils les plus intéressants.

En tant que votre représentant officiel en Russie, la société OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») procède en cas de nécessité à la certification des lots d’équipement du producteur, de différents types de filtres et installations pour épuration de gaz en conformité avec les standards russes, organise une expertise pour obtenir les certificats ТР ТС 010 et ТР ТС 012 qui autorisent l’utilisation de votre équipement par toutes les entreprises industrielles des pays de l’Union douanière (Russie, Kazakhstan, Biélorussie, Arménie, Kirghizie), y compris dans le domaine  des productions à risque. Notre société russe est prête à aider à formaliser un passeport de filtre ou installation pour épuration de gaz en conformité avec les standards russes et ceux des pays de l’Union douanière.

La société d’ingénierie OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») coopère avec plusieurs centres d’études et de réalisation industrielle russes dans différents domaines de l’industrie, ce qui nous permet d’accomplir la conception préalable et les études consécutives en conformité avec les normes en vigueur et les réglementations de construction de la Russie, ainsi que des pays de la CEI. De plus cela nous permet d'utiliser vos filtres et installations pour épuration de gaz dans les projets à venir.

La société possède son propre département logistique, qui effectuera le transport de vos produits, leur emballage, chargement et livraison selon les conditions de transport DAP ou DDP à l’entrepôt du client avec le strict respect de toutes normes et de toutes règles de droit, applicables à l’activité sur le marché russe.

Notre société possède également de nombreux spécialistes certifiés, qui effectueront la supervision du montage de votre équipement, les travaux de mise en marche, toute sorte de services après-vente des filtres et installations pour épuration de gaz, ainsi que la formation des personnels du client et les consultations nécessaires.

Epuration de gaz. Description générale des installations et systèmes d’épuration de gaz

La protection des ressources naturelles et de l’espace aérien contre les émissions nocives d’entreprises industrielles est associée à un ensemble de problèmes environnementaux dont la solution garantit la sécurité de l’ensemble de la planète. Pour résoudre ces problèmes, des installations d'épuration de gaz et de captage de poussière et des systèmes entiers sont en cours de développement et d'application. La demande pour ce type d’installations augmente chaque année et fait partie intégrante d'une production bien adaptée. Le développement rapide et intense de la production industrielle contribue à l'expansion et à la diversification des processus technologiques associés à l'émission dans l'atmosphère d'un très grand nombre de mélanges contenant des poussières et des gaz. Des entreprises de l'industrie alimentaire et de l'industrie légère, des usines métallurgiques, des raffineries de pétrole, des industries du ciment et de produits chimiques, des entreprises de récupération et de recyclage nécessitent la présence obligatoire d'équipements de captage de gaz et de poussières. Les exigences rigoureuses pour le fonctionnement des entreprises industrielles posent l’un des premiers problèmes liés à la purification des gaz résiduaires. À cet égard, cet aspect prend de plus en plus d’importance dans divers secteurs industriels, et l’équipement pour l'épuration de gaz devient de plus en plus demandé. Les problèmes de la purification de gaz sont liés à ceux qui préoccupent le monde entier depuis de nombreuses années. Au cours des années 20 du siècle dernier, les premiers dépoussiéreurs électrostatiques pour l'épuration de gaz ont été développés et installés dans l’industrie et ont démontré  leur efficacité déjà à cette époque. Avec le développement et l'augmentation des capacités de production de nouvelles idées sont devenues nécessaires pour le développement et l’amélioration des installations d’épuration de gaz. Déjà à la fin du 20ème siècle, des installations d'épuration de gaz de nouvelle génération ont été conçues et mises en service pour purifier un flux de gaz d'un volume de millions de mètres cubes par heure. Les nouvelles technologies de purification de gaz mises au point aujourd'hui permettent non seulement de réduire la charge sur l'environnement, mais également de résoudre les problèmes liés à l'utilisation rationnelle des ressources naturelles.

Les installations industrielles et d'autres types d'exploitations sont associés à l'émission dans des locaux et l'atmosphère de différentes substances qui causent un grand tort à l'environnement. L'air peut contenir des particules d'aérosols sous la forme de poussières, de fumées, de brouillard, ainsi que des gaz, des vapeurs, divers types de micro-organismes et des composantes radioactives.

De nos jours, la purification de l'air est importante en termes sanitaires et hygiéniques, économiques et environnementaux. Pour presque toutes les industries, l’épuration des mélanges de gaz avant leur éjection est certainement l'action principale visant à protéger l'air contre les substances et impuretés nocives.

Que représente la purification des gaz? Il s'agit, principalement, de débarrasser un mélange gazeux de diverses impuretés avant de le rejeter dans l'atmosphère. Ceci est fait pour se conformer aux conditions sanitaires dans les régions proches d'installations industrielles, pour la préparation des gaz à leur application ultérieure en tant que matière première chimique ou carburant. Les impuretés elles-mêmes sont utilisées comme produits de valeur.

L'épuration de gaz vise à:

  • débarrasser les gaz des particules en suspension sous forme de poussières, de brouillard ;
  • débarrasser les gaz des impuretés à l'état de vapeur et à l'état gazeux, qui sont indésirables pour leur utilisation ou leur rejet ultérieurs.

Le processus représentant l'élimination des substances nocives dans les rejets de gaz industriels est divisé en épuration des gaz industriels pour recycler leurs émissions (et réutiliser dans la production le produit inoffensif séparé du gaz), ainsi qu'en purification sanitaire des émissions de gaz pour les débarrasser définitivement des substances nocives résiduaires, en fournissant ainsi une haute qualité de l'air. Le choix de la conception des équipements utilisés pour l'épuration de gaz, mais aussi des procédés d'épuration dépend de la nature du procédé de production, de la composition des gaz rejetés, du degré de purification requis, etc.

Procédé d’épuration de gaz

Les procédés d'épuration de gaz utilisés dans l'industrie peuvent être divisés en trois groupes:

  1. à l'aide d'absorbants ou de catalyseurs solides, utilisés dans le cadre des procédés dits d'épuration à sec;
  2. à l'aide d'agents d'absorption liquides (absorbants), utilisés dans le cadre des procédés d’épuration humides;
  3. des procédés d'épuration sans utilisation d'absorbants ni de catalyseurs.

Le premier groupe de procédés d'épuration est l'adsorption, la réaction chimique avec des absorbants solides, ou la conversion des impuretés par le procédé catalytique en composés inoffensifs et facilement éliminables. La couche de sorbant, d'absorbant ou de catalyseur est régénéré ou périodiquement remplacé. Les procédés d'épuration du second groupe sont basés sur l'extraction d'un composant nocif par un sorbant liquide sous forme de solvant. Lors de l'utilisation du troisième groupe de procédés d’épuration, l’on observe la condensation des impuretés ou la purification sur la base des processus de diffusion. Les processus de diffusion sont, par exemple, la diffusion thermique, la séparation à travers une cloison poreuse.

Les gaz industriels contiennent des particules qui se différencient beaucoup par leur composition, l'état d'agrégation et la dispersion. Les particules en suspension sont éliminées des gaz avec des procédés mécaniques et électriques. Lors de l'épuration mécanique des gaz ceux-ci sont soumis à une force centrifuge, à la filtration à travers des matériaux poreux, au lavage avec de l'eau ou d'autres liquides. L'épuration mécanique de gaz comporte un procédé de traitement à sec (utilisant des cyclones), une filtration et des procédés humides. L'épuration des gaz à l'aide du procédé électrique consiste à retenir des particules de poussière très dispersées, ce qui permet d'atteindre un taux d'épuration élevé.

Par installations de purification de gaz, on entend les équipements destinés à effectuer des opérations de traitement de l'air sortant d’installations industrielles en fonctionnement. Aucune production ne peut fonctionner aujourd'hui sans générer de déchets. Même s'il n'y a pas de déchets  matériels, des émissions de composants nocifs dans l'atmosphère existent presque partout. Ceci rend les exigences environnementales à l'égard des entreprises industrielles encore plus sévères au niveau du contrôle des émissions, et oblige ces entreprises de se doter d'un équipement spécial qui traite ces émissions. Cet équipement est une unité d'épuration de gaz spéciale, représentant un ensemble complexe, assurant une série d'actions et de fonctions pour débarrasser l'air des particules nocives ce qui permet de décontaminer l'air et neutraliser les impuretés pendant l'épuration.

L'équipement d'épuration de gaz peut être conçu pour l'ensemble de l'entreprise, c'est-à-dire assurer le refoulement et la recirculation d'air: être de type spécialisé, c'est-à-dire être capable de traiter les émissions non caractéristiques; et enfin, être doté de fonctions de test. Selon le mode d'utilisation, l'équipement d'épuration de gaz peut être fixe et mobile, pouvant être déplacé lorsque le lieu d'utilisation change.

Les unités d'épuration de gaz appartenant au groupe d'épuration par voie sèche comprennent des dépoussiéreurs de différents types et des aspirateurs de fumées. Pour traiter les gaz en vue de les débarrasser de particules de poussière et de contaminants nocifs par voie humide, on utilise des épurateurs, appareils de lavage de gaz.

L'étape suivante de l'épuration des gaz dans une unité d'épuration est le traitement des gaz à l'aide de filtres qui débarrassent les gaz de toutes sortes de contaminants au moyen d'éléments filtrants en tissu. Les éléments filtrants électriques chargés de l'étape d'épuration suivante peuvent fonctionner tant en mode sec qu'humide. Les épurateurs chimiques constituent l'unité suivante dans les installations d’épuration de gaz, où les opérations d'épuration sont effectuées à l’aide de produits chimiques.

La dernière étape de l'épuration de gaz utilise des appareils thermiques, qui éliminent les émissions nocives à l'aide de la chaleur. Tous les groupes d’équipements ci-dessus composent une seule installation d'épuration de gaz et interviennent successivement étape par étape en traitant les gaz pollués ou rejetés de différentes manières pour convertir ce dernier en un produit inoffensif. La mise en place et la maintenance de ces unités doivent être effectuées exclusivement par des professionnels de haut niveau possédant les connaissances nécessaires dans ce domaine. La capacité des installations de traitement de gaz est estimée d’après le volume de gaz purifié durant un intervalle de temps déterminé. Toutes les entreprises de production doivent être équipées d'installations d'épuration de gaz  afin de maintenir un niveau de propreté admissible de l'environnement.

Un captage de poussières bien organisé résout le problème environnemental car il assure le respect des valeurs limites à l’émission. L’exploitation inefficace des équipements d’épuration de gaz, y compris les émissions de polluants dans l’atmosphère dont les valeurs d’émission dépassent les limites fixées, peut contraindre l’entreprise à payer une taxe écologique ce qui risque d'être coûteux et d'affecter négativement les activités de l’entreprise en général.

Afin de débarrasser les gaz industriels de contaminants (cendres, poussières et autres composants solides), des filtres et des systèmes de filtrage efficaces ont été mis au point. Leur principe de fonctionnement consiste à utiliser la précipitation électrostatique de particules solides contenues dans les gaz, à effectuer une filtration à l'aide de couches et de cloisons poreuses, à laver les gaz et à séparer les particules sous l'action de forces gravitationnelles. C'est la séparation sous l’effet de l’inertie. Chaque type de processus de production nécessite sa propre unité d'épuration de gaz, dont la conception est déterminée par la nature du processus de production, le type de pollution et la quantité d'émissions.

Types d'installations d'épuration de gaz

L'épuration de gaz vise à atteindre les objectifs suivants:

  • utiliser uniquement du gaz;
  • utiliser uniquement certaines impuretés de valeur;
  • débarrasser le gaz des impuretés nocives avant son rejet dans l'atmosphère.

La conception et le développement de nouvelles technologies d’épuration de gaz permet l'utilisation d'équipements d’épuration très efficaces, comme les filtres à sac, les précipitateurs électrostatiques, les dépoussiéreurs à voie humide, les épurateurs à Venturi.

Les manches à filtrer représentent le dispositif le plus simple sous forme d'un "sac" en tissu dont la base est hermétiquement cousue. Le corps-base reçoit des sacs en tissu à fibres optiques, ce qui permet de porter le niveau d’épuration des gaz industriels et de l'air aspiré à des valeurs minimales de 5 à 10 mg/nm3, en utilisant le procédé de filtration à travers une surface poreuse. Les particules d’impuretés sont retenues sur les parois poreuses du matériau filtrant en créant à la surface de celui-ci une couche de poussière qui sert lui-même de milieu filtrant.

Le procédé d’épuration par filtration est le principal concurrent pour l’épuration  électrostatique. Les équipements du procédé peuvent être utilisés dans la modernisation des installations d'épuration utilisant des précipitateurs électrostatiques.

Le choix d'une variété de matériaux filtrants qu'offre aujourd'hui le marché national et international est déterminé par l'indice d'efficacité de l'épuration propre aux manches à filtrer résistants aux températures élevées (250 °C et plus) et présentant une grande fiabilité et stabilité face aux milieux agressifs. La durée de vie de l'élément filtrant est de 3 à 10 ans.

Les manches à filtrer peuvent épurer des mélanges explosifs gaz-poussières étant équipés de disques de rupture ou de dispositifs d'étouffement de l'explosion. Ils peuvent être équipés d'éléments filtrants de forme ronde et ovale, avec possibilité de coupure ou sans coupure de sections, avec des éléments filtrants placés verticalement et horizontalement.

Les cyclones représentent des dispositifs d’épuration de gaz par inertie. Etant très demandés par l’industrie, ils offrent une épuration plus rapide et de meilleure qualité. Cela s’obtient grâce à la force centrifuge appliquée au gaz. Du point de vue de la conception, le cyclone représente un réservoir de forme cylindrique dont le fond conique comporte un tuyau d'échappement. Le gaz pénètre dans le cyclone par une tuyauterie. En tournant autour du tuyau d'échappement, le gaz, sous l'influence de la force centrifuge, rejette les particules solides de masse importante vers la périphérie. Les particules collées aux parois du cyclone sortent à travers sa partie conique.

Le gaz quitte le cyclone après l’épuration à travers le tuyau d'échappement, et les particules solides qui s'accumulent dans la partie conique du cyclone sont périodiquement évacuées par un tuyau de dérivation.

Dans le cas de l’épuration par inertie des gaz, la précipitation des particules se produit lorsque le poids des particules ou la vitesse de leur mouvement sont tels que leur mouvement conjoint avec le gaz dans le sens de l'écoulement devient impossible. Sous l'action des forces d'inertie, des particules, entrant en collision avec un obstacle, s'y déposent, tandis que le flux de gaz continue son mouvement en contournant cet obstacle. Les dispositifs d’épuration par phénomène d’inertie sont utilisés pour l’épuration préliminaire, le déchargement de systèmes de transport pneumatique et peuvent fonctionner en tant que pare-étincelles. Le marché d’équipements d’épuration de gaz offre aujourd’hui une large gamme de cyclones de différentes conceptions: unitaires, groupés, cyclones à batteries, cyclones à équicourant, etc. Il ne faut pas oublier, cependant, que les cyclones ne peuvent pas être utilisés à l’étape de l’épuration finale, parce qu'ils ne sont pas capables de capturer les particules de moins de 5 à 7 μm, tout en offrant une résistance hydraulique importante.

Considérons le procédé d'électrodéposition, qui consiste en ce que des gouttelettes et des particules de petite taille reçoivent une charge à partir d'ions de gaz d’un champ à haute tension et se déplacent ensuite vers une électrode de dépôt reliée à la terre. Une fois sur l'électrode, les particules s'y collent et leur décharge se produit. Lorsque l'électrode de dépôt devient recouverte d'une couche de particules, celles-ci sont secouées et tombent dans une trémie. Le système n'est toutefois pas considéré comme complètement statique, car les charges transportées par les particules et les ions de gaz créent un courant de faible valeur. Par conséquent, de nombreux chercheurs qualifient ce type d’installation comme un "capteur électrique". Dans les dépoussiéreurs électrostatiques, les gaz sont traités en quantités très importantes en l'absence de risque d'explosion. Ils servent à capter les cendres volantes dans des centrales électriques modernes où le combustible pulvérulent est brûlé dans des chaudières, à capter les poussières dans l’industrie du ciment et la métallurgie lors du traitement de la fumée, à capter des particules et gouttelettes de brouillard (de goudron, d'acide phosphorique, d'acide sulfurique) dans l’industrie chimique.

En raison de la durée élevée du cycle de vie des précipitateurs électrostatiques, ce procédé de l’épuration de gaz et mélanges gazeux est le plus courant dans notre pays, surtout dans le secteur énergétique où il est le plus utilisé parmi tous les procédés d’épuration existants. Mais les précipitateurs électrostatiques ne sont pas utilisés pour l’épuration de milieux explosifs.

L'utilisation de sources d'alimentation à haute tension, qui peuvent être des dispositifs monophasés, triphasés et ceux à haute fréquence avec une tension de 50 à 150 kV et un courant de 100 à 4000 mA importés, influence fortement l'efficacité de l’épuration dans les précipitateurs électrostatiques. Ces sources d'alimentations peuvent améliorer considérablement l'efficacité du processus d’épuration ou réduire de manière significative la taille des précipitateurs électrostatiques.

Il est économiquement avantageux d'utiliser des précipitateurs électrostatiques pour traiter d’importantes quantités de gaz. Leurs inconvénients se traduisent par leur prix élevé, la sensibilité du processus de l’épuration aux écarts par rapport aux paramètres spécifiés du procédé et aux défauts mécaniques des composants de l'équipement.

D'autres aspects positifs de captage de poussières par voie électrostatique sont:

  • mode de fonctionnement possible à des températures allant jusqu'à 425 °C;
  • utilisation d’un précipitateur électrostatique dans un environnement sursaturé d'humidité;
  • fonctionnement possible d’un précipitateur électrostatique dans un environnement agressif;
  • fonctionnement possible d’un précipitateur électrostatique sur une longue période avec des paramètres technologiques trop élevés;
  • faible résistance hydraulique (~ 200 Pa);
  • faibles coûts d'exploitation;
  • maintenance simple;
  • fiabilité des ensembles et mécanismes de la précipitation électrostatique.

Le procédé d’épuration humide de gaz est purement mécanique, utilisé à la dernière étape de refroidissement. Ce procédé élimine toutes les impuretés issues du gaz. Cela s’obtient grâce à la condensation sur les impuretés de particules de vapeur, plus lourdes en poids. Pour le lavage des gaz avec des liquides, des épurateurs de conception différente sont utilisés. Ils sont largement utilisés pour capter les produits de cokéfaction et pour purifier le gaz des poussières, humidifier les gaz et les refroidir durant les processus technologiques. Lors de l’épuration, un ou plusieurs composants sont extraits.

Dans l’épurateur à Venturi, il se produit un fractionnement intense du liquide en contact avec le gaz. Ceci est dû à une grande vitesse du flux de gaz dans le tube de pulvérisation, qui a la forme d'un tube de Venturi. L’épurateur possède un séparateur, dont la fonction est remplie par des éliminateurs de gouttelettes et des cyclones de type tronqué. Les épurateurs à Venturi sont conçus pour l’épuration afin de capter des particules de poussières lors du refroidissement des gaz ou de l’absorption. Le fonctionnement de l’épurateur à Venturi consiste en ce que le gaz à épurer s’introduit dans un tube convergent, se déplace vers le col du tube, sa vitesse augmente, le gaz se mélange avec le liquide de lavage et les poussières se déposent sur les gouttelettes à l’arrivé dans le diffuseur. Dans l’éliminateur de gouttelettes il se produit un phénomène de séparation, où le débit de liquide ne dépasse pas le débit de la poussière. L’épurateur à Venturi peut être utilisé pour la séparation primaire de gaz. Il trouve une large application dans la sidérurgie et la métallurgie non ferreuse, l’industrie chimique, l’industrie pétrolière, le secteur d’énergie.

La vitesse du gaz dans le col de l’épurateur à Venturi peut atteindre 430 km/h. Lors du déplacement des particules solides et des gouttelettes de liquide à cette vitesse, il se produit une usure rapide des parois de l’épurateur à Venturi, ce qui est un inconvénient de la conception de ces épurateurs.

Dépoussiéreurs

Les dépoussiéreurs sont des dispositifs conçus pour capter la poussière et les fines particules d'origine mécanique, ainsi que d’autres impuretés issus des flux d’air lors du fonctionnement des dispositifs d'extraction et d’aspiration dans les installations d’épuration de gaz et les dispositifs à air comprimé. Ces installations sont largement utilisées dans des sites équipés de machines-outils et nécessitant l'élimination de microparticules générées par le fonctionnement de machines-outils et polluant l'air. Les dépoussiéreurs se divisent en fonction du mode de leur fonctionnement et utilisation en:

  • dépoussiéreurs gravitationnels;
  • dispositifs à inertie;
  • dépoussiéreurs à contact;
  • dépoussiéreurs électrostatiques.

Les dépoussiéreurs gravitationnels sont des dispositifs basés sur l'action de la gravité. Ils obligent les particules de poussière et les impuretés de se déposer à partir de l'air à épurer. On y compte des chambres de dépôt de poussières équipées de systèmes de ventilation et d'épuration de gaz industriels. Elles sont considérées comme étant les plus appropriées pour les grandes installations industrielles car elles peuvent capter de grosses particules de poussière et d'impuretés mécaniques. Les chambres de dépôt de poussières sont du type à équicourant, à labyrinthe et à étagère.

Les chambres de dépôt de poussières à inertie sont à voies humide et sèche en fonction du mode de leur fonctionnement.

Les dépoussiéreurs à voie humide (épurateurs), basés sur l'action de la force centrifuge, ont été brièvement mentionnés ci-dessus. Les cyclones sont un autre type de dépoussiéreurs, dont le principe de fonctionnement est basé sur le lavage. Ils humidifient l'air, la poussière devient lourde et se dépose. Pour faire fonctionner un tel appareil, il faut un réservoir d’eau où l’eau est sous pression.

Les dépoussiéreurs à inertie à voie sèche fonctionnent eux aussi en utilisant la force centrifuge, mais leur action rappelle celle des ventilateurs, lorsque l'air, étant secoué, est débarrassé de la poussière et des impuretés.

Il s'en suit que pour chaque type de production, il faut avoir une unité ou installation d'épuration de gaz appropriée dont la conception sera déterminée par le type de production industrielle et la nature et la composition des émissions contaminées. Lors de l'épuration du gaz, les objectifs suivants sont à atteindre:

  • utilisation du gaz purifié;
  • utilisation d’impuretés de valeur dégagées du gaz et utilisées séparément;
  • dépollution du gaz avant son rejet dans l'atmosphère;

Le système d'épuration de gaz a sa propre formule, qui représente la différence entre le rejet de gaz dans l'atmosphère avec les impuretés et la quantité de déchets captés par les dispositifs d'épuration des gaz. Cette différence devrait être proche de zéro.

Le captage des vapeurs à l'aide de sorbants solides, tels que le charbon, le gel de silice, de nombreuses zéolites ou des échangeurs d'ions, est un procédé d'épuration de gaz relativement prometteur aujourd'hui. La limite de concentration inférieure de la rentabilité économique des installations de récupération dépend du coût de la composante à capter et des caractéristiques de puissance de l'installation même et peut, en règle générale, aller de 1,5 à 4,5 g/m3. Dans ce scénario, la période de retour sur investissements placés dans l'installation peut durer plusieurs mois, voire plusieurs années. Cependant, l'utilisation d'installations de récupération est parfois recommandée même à des concentrations initiales inférieures, car cela permet de rembourser les coûts d'exploitation (partiellement ou intégralement).

La production moderne est en constante évolution, nécessitant des progrès appropriés de  des installations d’épuration de gaz. L'intensification des processus de production métallurgique, par exemple l'utilisation du soufflage à oxygène, définit des tâches complémentaires nouvelles pour l'épuration de gaz. Cela vaut également pour les tendances actuelles en ce qui concerne l’augmentation de la capacité unitaire des unités industrielles dans toutes les branches de production. Les systèmes d'épuration de gaz existants, bien que très efficaces, deviennent inapplicables à ces fins, car ils sont insuffisants en puissance. Dans ces cas, des solutions qualitativement nouvelles sont nécessaires. Lorsqu'on recherche des applications pour les déchets, il ne faut pas oublier l'objectif principal de toutes les activités liées à l'épuration de gaz, à savoir la protection de l'environnement et, avant tout, la protection de la vie humaine contre les effets nocifs des émissions de gaz. L'utilisation des impuretés et des particules récupérées en tant que produits industriels pose également des problèmes pour satisfaire aux exigences de concentration et de purification de ces produits. Chaque composé a ses propres limites en termes de pureté et de concentration, dans lesquelles l’extraction délibérée de ce composé devient économiquement viable. Les valeurs de la concentration optimale et de la concentration maximale admissible ne constituent pas toujours les mêmes indicateurs, parfois il y a une très grande différence entre elles. Les exigences de sécurité sont donc considérées comme cruciales dans l'épuration de gaz résiduaires.

Les unités d'épuration de gaz qui, après le traitement, rejettent les gaz dans l'atmosphère, sont également considérées comme des appareils d'épuration de gaz sanitaires. Dans certains cas, la question de la qualification du matériel technologique d’épuration de gaz en tant qu'installations sanitaires, est décidée par les autorités locales de l’Inspection nationale d'épuration de gaz conjointement avec l’entreprise.

Aujourd'hui, le problème des émissions nocives dans l'atmosphère et la question de leur réduction sont traités dans différents sens, dont l'un est l'amélioration des processus technologiques dans l'industrie. Par exemple, des travaux se poursuivent sur la création et la mise en œuvre de technologies à faible taux de déchets ou totalement sans déchets, avec une utilisation large et efficace des procédés de dépoussiérage et d'épuration des gaz contenus dans les émissions industrielles. L’utilisation de combustibles ou de matières premières à faible teneur en impuretés nocives polluant l’atmosphère est l’un des principaux moyens de résoudre ces problèmes. Une grande attention est accordée à la préparation préliminaire ou à l’enrichissement du combustible ou des matières premières afin de réduire la quantité de ces impuretés. Dans les entreprises de constructions mécaniques, il existe un certain nombre de particularités en ce qui concerne l'élimination et la neutralisation d’impuretés dues aux gaz et aux vapeurs au niveau des émissions, que ces dernières soient issues du processus technologique ou de la ventilation:

  • les gaz rejetés dans l'atmosphère ont une composition chimique très différente;
  • ces gaz ont une température relativement élevée et contiennent beaucoup d'impuretés de poussières, ce qui complique fortement l'épuration et nécessite de préparer ou d'enrichir préalablement les gaz résiduaires;
  • les paramètres de concentration des impuretés contenues dans les gaz et la vapeur sont faibles et à chaque fois différents. Plus souvent, ce phénomène est typique des émissions issues de systèmes de ventilation et moins souvent des émissions générées par le processus technologique.

Il est préférable d'installer l'équipement d'épuration de gaz du côté de l'aspiration des ventilateurs et aspirateurs de fumée car ils sont alors moins susceptibles de s'user (les pales de leurs turbines s'usent moins). Les systèmes et appareils d'épuration de gaz peuvent être placés tant à l'intérieur qu'à l'extérieur des bâtiments, ce choix étant déterminé  par les conditions climatiques, la température du gaz à épurer et le cycle de fonctionnement de l'équipement. S'agissant des conditions climatiques, il ne faut pas oublier la protection des composants de l’équipement contre les précipitations atmosphériques, en assurant une isolation thermique appropriée non seulement de l’équipement lui-même, mais aussi des communications gazeuses. Typiquement, les installations de traitement de gaz sont placées à proximité de l’équipement processus de l’atelier, qui doit être équipé de moyens de mesure automatiques  de l’empoussièrement du gaz avant et après l’installation de l'unité d'épuration de gaz. La sécurité environnementale de toute entreprise industrielle dans un avenir proche sera déterminée, comme auparavant, par la mise en service et le développement de nouveaux dispositifs d'épuration de gaz. C'était dans le passé, cela reste aujourd'hui et cela restera toujours partie intégrante de toute entreprise opérant dans le domaine de l’industrie, de l’agriculture ou encore de services urbains. Beaucoup de fonds sont alloués dans notre pays pour atteindre ces objectifs, mais le développement économique contribue de plus en plus à la transformation progressive des systèmes d’épuration de gaz en fonction des processus technologiques de recyclage des matériaux et des systèmes de gestion des déchets. Après tout, il est difficile d’imaginer que l’industrie sidérurgique jette chaque année 20 millions de tonnes de boues provenant de l’épuration des gaz issus des fours d’acier. Ou, par exemple, il est grand temps, dans les constructions mécaniques, de passer à un système de traitement local des rejets issus des installations galvaniques ainsi qu’à la régénération des métaux non ferreux.

En tant que distributeur officiel de vos filtres et installations pour épuration de gaz notre société OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») trouve sur le marché les acheteurs de votre production, procède à des négociations techniques et commerciales avec les clients sur les accords de livraison de votre équipement, conclue les accords. Dans le cas de participation aux appels d’offres nous rassemblons et préparons toute la documentation nécessaire, concluons tous les accords nécessaires afin de livrer votre équipement, enregistrons la livraison à la douane et effectuons le dédouanement de l’équipement (filtres et installations pour épuration de gaz), enregistrons le passeport du marché pour les services de contrôle des changes des banques russes afin de permettre des payements en devise étrangère. En cas de nécessité notre société peut accomplir l’espacement de votre équipement dans un site de production existant ou en train d’être construit.

Nous sommes sûrs que notre société OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») peut devenir votre partenaire et distributeur fiable, compétent et efficace en Russie.

We are always open for cooperation, let’s move forward together!

Nous vous prions de bien vouloir envoyer vos propositions de coopération en anglais.

Яндекс.Метрика