Together
to success
from_1997_year
"INTECH_GmbH"
English(int.) Русский Deutsch English(USA) English Español Français Italiano Português 日本語 简体中文

Distributeur (représentant autorisé) des aspirateurs-capteurs de poussière

auprès des entreprises industrielles russes

La société d'ingénierie russe OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») est depuis plus de 20 ans un des acteurs principaux sur le marché russe des entreprises industrielles. L’expérience considérable dans le domaine de l’ingénierie et le renom sur le marché ont permis à notre société d'accomplir plus de 100 projets de grande échelle pour des usines industrielles russes. Nous sommes toujours en quête de nouveaux partenaires qui considéreraient le marché russe comme un marché attirant des investissements, qui cherchent à augmenter leurs ventes dans la région, élargir leur activité et accéder au niveau international supérieur.

Nous sommes intéressés par la coopération avec les producteurs des aspirateurs-capteurs de poussière qui chercheraient un distributeur officiel de bonne foi afin de livrer leur équipement aux usines industrielles russes.

La direction de notre société et les cadres responsables connaissent parfaitement le marché russe et sa mentalité, le cadre juridique russe, ainsi que les particularités de l’activité financière et économique des clients russes. Tous nos managers possèdent une clientèle importante, une grande expérience de ventes réussies et des contacts établis avec de potentiels acheteurs de vos aspirateurs-capteurs de poussière, ce qui aide à déterminer dans un court délai les directions prometteuses de promotion et à garantir un accès rapide au marché russe en croissance. Notre personnel maîtrise l’anglais et l’allemand, nous sommes orientés sur le marché international vers les livraisons des équipements étrangers.

Nos équipes de spécialistes d’ingénierie expérimentés, capables de résoudre les problèmes techniques les plus difficiles, sont en contact permanent avec les clients russes, organisent des rencontres, des présentations de nouvelles réussites de nos partenaires fabricants, mettent en lumière les défis techniques, communiquent sans relâche avec tous les services des usines russes. C’est pourquoi nous connaissons parfaitement toutes les particularités du marché russe, l’équipement des entreprises industrielles et leurs besoins pertinents de modernisation.

Lorsque notre société devient le distributeur officiel de vos aspirateurs-capteurs de poussière en Russie, le département promotion effectue la prospection commerciale, l’analyse du marché des aspirateurs-capteurs de poussière que vous proposez afin de révéler des besoins des entreprises russes, évalue le potentiel et la capacité d’absorption du marché en question des entreprises industrielles russes et notre département informatique commence le développement du site Internet en russe consacré à vos produits. Nos spécialistes effectuent l’analyse de correspondance de vos aspirateurs-capteurs de poussière aux exigences des clients. Nous analysons également la réaction générale du marché vis-à-vis de l’apparition d’un produit nouveau et nous étudions les catégories d'acheteurs potentiels, en déterminant les profils les plus intéressants.

En tant que votre représentant officiel en Russie, la société OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») procède en cas de nécessité à la certification des lots d’équipement du producteur, de différents types des aspirateurs-capteurs de poussière en conformité avec les standards russes, organise une expertise pour obtenir les certificats ТР ТС 010 et ТР ТС 012 qui autorisent l’utilisation de votre équipement par toutes les entreprises industrielles des pays de l’Union douanière (Russie, Kazakhstan, Biélorussie, Arménie, Kirghizie), y compris dans le domaine des productions à risque. Notre société russe est prête à aider à formaliser un passeport de aspirateurs-capteurs de poussière en conformité avec les standards russes et ceux des pays de l’Union douanière.

La société d’ingénierie OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») coopère avec plusieurs centres d’études et de réalisation industrielle russes dans différents domaines de l’industrie, ce qui nous permet d’accomplir la conception préalable et les études consécutives en conformité avec les normes en vigueur et les réglementations de construction de la Russie, ainsi que des pays de la CEI. De plus cela nous permet d'utiliser vos aspirateurs-capteurs de poussière dans les projets à venir.

La société possède son propre département logistique, qui effectuera le transport de vos produits, leur emballage, chargement et livraison selon les conditions de transport DAP ou DDP à l’entrepôt du client avec le strict respect de toutes normes et de toutes règles de droit, applicables à l’activité sur le marché russe.

Notre société possède également de nombreux spécialistes certifiés, qui effectueront la supervision du montage de votre équipement, les travaux de mise en marche, toute sorte de services après-vente des aspirateurs-capteurs de poussière, ainsi que la formation des personnels du client et les consultations nécessaires.

Classification des aspirateurs-capteurs de poussière industriels

Selon le procédé de sédimentation des particules solides, les aspirateurs-capteurs de poussière industriels sont partagés en deux groupes :

  • les dispositifs de nettoyage sec (fonctionnent sans utilisation du liquide) ;
  • les dispositifs utilisant le liquide pour faire sédimenter la poussière.

Les aspirateurs-capteurs de poussière secs sont divisés par types (selon la force utilisée sous l’action de laquelle la sédimentation des particules est effectuée), à savoir :

  • gravitationnels ;
  • inertiels ;
  • centrifuges ;
  • de filtration ;
  • électriques.

Les aspirateurs-capteurs de poussière qui utilisent le procédé humide de nettoyage sont partagés en types suivants :

  • goutte à goutte ;
  • à pellicule ;
  • à barbotage.

La classification des installations de captation de la poussière est présentée dans le tableau

Appareils de captation de la poussière Mécaniques Secs   Gravitationnels
Inertiels
Centrifuges
Filtrants (les filtres) Fibreux
Secs verticaux
À tissu
Granulaires
Humides Goutte à goutte
À pellicule
À barbotage
Électriques À une seule zone Secs horizontaux
Secs verticaux
Humides
À deux zones  

Description, caractéristiques, avantages et utilisation des aspirateurs-capteurs de poussière

Aspirateurs-capteurs de poussière centrifuges

L’aspirateur-capteur de poussière centrifuge est le type des aspirateurs-capteurs de poussière mécaniques le plus répandu. Il est utilisé dans les industries d’alimentation, chimique, minière et beaucoup d’autres secteurs d’industrie. Les avantages principaux des aspirateurs-capteurs de ce type sont leur prix bas, une haute capacité de rendement, une simplicité du mécanisme et une exploitation assez simple et non coûteuse. Si on compare les aspirateurs-capteurs de poussière centrifuges avec les autres types, les avantages de premiers sont les suivants : le fonctionnement sûr à une haute température et une pression élevée, l’absence des parties mobiles, la simplicité de réparation et de fabrication, ainsi que la possibilité d’utilisation pour capturer les particules abrasives.

Les aspirateurs-capteurs de poussière centrifuges utilisent la force centrifuge pour capturer la poussière. Les aspirateurs-capteurs de poussière centrifuges les plus populaires sont les cyclones à pellicule humide. Dans les appareils de ce type la sédimentation des particules est effectuée à l’aide du travail du mécanisme centrifuge et inertiel. Par conséquence, l’efficacité des appareils de ce type est beaucoup plus haute par rapport aux cyclones parce que l’entraînement réitératif de la poussière devient impossible grâce à la présence de pellicule humide. Outre cela, les appareils de ce type sont plus efficaces que les scrubbers grâce à ce que la vitesse des gouttes et du flux de gaz est beaucoup plus haute à cause d’une force centrifuge.

Dans les cyclones humides le liquide est amené le long des parois intérieures de l’appareil et dans sa zone au niveau de l’axe.

L’aspirateur-capteur de poussière humide le plus efficace est le scrubber à Venturi qui se rapporte aux appareils à grande vitesse. Les installations de ce type peuvent être divisées selon le champ d’utilisation en groupes suivants :

  • Installations à basse pression qui sont utilisées pour la concentration et l’épuration de l’air aspiré. La résistance hydraulique des appareils de ce type est dans les limites de 3 000 jusqu’à 500 Pa.
  • Installations à haute pression qui sont utilisées pour l’épuration des gaz des poussières sous-micronique et micronique. Leur résistance atteint 20 000 à 30 000 Pa.

Le fonctionnement des appareils de ce type est basé sur le flux de gaz à haute vitesse qui effectue le broyage intensif du liquide le pulvérisant. Grâce à la turbulence du flux de gaz, ainsi qu’à une différence assez significative entre les vitesses des gouttes du liquide et des particules, les particules de la poussière sont sédimentées sur les gouttes du liquide qui pulvérise la poussière.

Pour diminuer la résistance hydraulique la partie principale du scrubber est fabriquée sous forme du tube Venturi qui converge harmonieusement à l’entrée des gaz et se dilate à leur sortie. L’entrée et la sortie des gaz sont connectées à l’aide d’un buse.

Pour avoir le fonctionnement stable de l’appareil il est très important que la pulvérisation totale et régulière de la section du goulot par le liquide soit assurée. C’est pour cela que le choix du procédé de pulvérisation est très important lorsqu’il influence sur la construction de l’appareil.

Le plus souvent, trois procédés de pulvérisation du goulot sont utilisés, à savoir:

  1. Pulvérisation périphérique. Ce procédé de pulvérisation prévoit le montage des injecteurs ou des buses le long du périmètre du goulot ou bec contractant.
  2. Pulvérisation centrale. Le liquide pulvérisant arrive sur le goulot à partir des injecteurs qui sont montés dans le bec contractant ou devant celui-ci.
  3. Pulvérisation à pellicule. Ce procédé est utilisé le plus souvent pour prévenir la formation des dépôts sur les parois.

La résistance hydraulique est calculée selon la formule suivante:

Δp = Δphyd + Δpliq

où Δphyd est la résistance hydraulique du tube sec conditionnée par le mouvement du gaz:

Δphyd = (ξsec·νgaz²·ρhyd)/2

où ξс est le coefficient de la résistance hydraulique du tube sec,
et νgaz est la vitesse des gaz qui se trouvent dans le goulot.

Le plus fortement, l’efficacité de captation de la poussière dépend des valeurs de pulvérisation spécifique et de vitesse des gaz. En premier lieu, le rapport optimal de vitesse du flux de la poussière et de pulvérisation spécifique dépend de la composition dispersée de la poussière. Dans ce cas, la valeur spécifique de pulvérisation se trouve dans les limites de 0,5 à 1,5 ℓ/m3 des gaz.

Outre cela, l’efficacité de captation de la poussière dépend du degré de dispersion des gouttes du liquide pulvérisé. Dans ce cas, moins est la dimension des gouttes, mieux est l'épuration du gaz.

Les aspirateurs-capteurs de poussière centrifuges (cyclones) sont largement utilisés dans la fabrication. Le gaz contaminé arrive dans le corps du cyclone à une vitesse de 20 à 25 m/sec. Le flux du gaz effectue le mouvement tangentiel, et à cause de ça il obtient le mouvement rotatif. Les particules de poussière sont rabattues par la force centrifuge et arrivent dans les couches extrêmes du gaz contaminé qui effectuent le mouvement hélicoïdal en bas le long des parois du cyclone. Le particules suspendues de la poussière sont évacuées de l’installation via la tubulure spéciale d'évacuation. Le mélange du gaz et de la poussière tourne et s’enlève ce qui cause la formation du tourbillon. Ce tourbillon effectue le mouvement dans la direction de l’axe de l’installation vers le tube d'échappement et il capture une partie de gaz qui se déplace en bas depuis les couches intérieures. Cette couche de gaz est caractérisée par une teneur basse en particules de la poussière. Elle se déplace suivant la partie conique du corps jusqu’au bord inférieur du tube d'échappement. Le bord inférieur du tube d'échappement étant atteint, le flux se détourne vers l’axe du cyclone.

Aspirateurs-capteurs de poussière tourbillonnaires.

Caractéristiques techniques

Les aspirateurs-capteurs de poussière tourbillonnaires sont utilisés dans la fabrication de plus en plus souvent. L’appareil de ce type ressemble le cyclone, mais sa particularité consiste en présence du flux supplémentaire tourbillonnant de gaz. Les modèles différents de ce type des aspirateurs-capteurs de poussière sont fabriqués dans le monde; leur capacité de rendement est de 300 à 40 000 m3/heure. La capacité de rendement des aspirateurs-capteurs de poussière tourbillonnaires s’accroît lors de la diminution du diamètre.

Dans les aspirateurs-capteurs de poussière tourbillonnaires, l’air atmosphérique, les gaz poussiéreux, ainsi que la partie périphérique du flux de gaz pur sont utilisés au titre du gaz secondaire.

En ce qui concerne l’analyse comparatif des aspirateurs-capteurs de poussière tourbillonnaires et les cyclones à contre-courant, alors les appareils mentionnés en premier lieu ont les avantages suivants: le fonctionnement avec les gaz à haute température, un bon degré d’épuration, le réglage du processus de dépoussiérage du gaz grâce au réglage du débit de l’air secondaire. Parmis les désavantages des aspirateurs-capteurs de poussière tourbillonnaires on peut mentionner une haute résistance hydraulique, la nécessité du dispositif d’aspiration et de soufflage puissant, ainsi que l’exploitation et l’installation compliquées.

La construction de l’aspirateur-capteur de poussière tourbillonnaire est présentée sur la figure ci-dessus. Dans l’appareil de ce type le flux poussiéreux du gaz pénètre à l’intérieur à travers les tubulures, y est tourbillonné, après quoi il arrive dans la zone de travail de l’aspirateur-capteur de poussière tourbillonnaire. Sous l’action de force centrifuge les particules de la poussière du gaz sont dirigées vers les parois de l’appareil. En même temps, sous l’action de force de gravité elles sont dirigées en bas. Après cela, elles arrivent dans une case spéciale. Dans ce cas, l’air purifié est évacué via la tubulure d’échappement.

L’efficacité du fonctionnement de l’aspirateur-capteur de poussière de ce type dépend du rapport de la quantité du flux supérieur Q2 et du flux inférieur Q1 du gaz. Pour que l’aspirateur-capteur de poussière tourbillonnaire fonctionne avec son efficacité maximale, le rapport Q2/ Q1 doit être dans les limites de 1,5 à 2,2.

Le calcul de ce type de l’aspirateur-capteur de poussière est effectué dans l’ordre suivant:

  1. Déterminer le diamètre de la zone de travail. À cet effet, lors des calculs, la vitesse du flux poussiéreux est considérée égale à νf=5 à 10 (m/s):

D1 = √4·G/Π·νf

  1. Déterminer les dimensions de l’aspirateur-capteur de poussière compte tenu de son diamètre.
  2. Calculer la résistance hydraulique de l’aspirateur-capteur de poussière tourbillonnaire selon la formule suivante:

Δp = (ξ·ρ·νf²)/2

où ξ est le coefficient de la résistance hydraulique. Dans ce cas, il est nécessaire de prendre en compte les coefficients de résistance des flux supérieur et inférieur.

Aspirateurs-capteurs de poussière dynamiques. Particularités

La particularité des aspirateurs-capteurs de poussière dynamiques consiste en ce que le dépoussiérage des gaz dans les appareils de ce type est effectué non seulement grâce à la force centrifuge, mais aussi à l’aide de la force de Coriolis qui apparaît pendant la rotation de la roue motrice. En outre de la sédimentation des particules, les aspirateurs-capteurs de poussière de ce type exécutent la fonction du dispositif d’aspiration et de soufflage.

L’aspirateur-capteur de poussière de ce type utilise une quantité d’énergie électrique plus grande qu’un ventilateur avec les mêmes valeurs de pression et de capacité de rendement. Néanmoins, ce débit de l’énergie est quand même moins si on le compare avec le débit nécessaire au cas du fonctionnement séparé de l’aspirateur-capteur de poussière centrifuge et du ventilateur.

Du point de vue construction, les aspirateurs-capteurs de poussière dynamiques les plus simples se composent d’un capot et d’une roue motrice. Dans ce cas, la roue motrice est mise en marche sous l’action du gaz poussiéreux. Étant sous effet de la force de Coriolis et force centrifuge, les particules de la poussière sont séparées du gaz.

Les aspirateurs-capteurs de poussière dynamiques sont partagés en deux groupes. Les appareils du premier groupe fonctionnent de manière suivante: le flux de gaz poussiéreux est amené sur la partie centrale de la roue, et les particules de la poussière qui sont séparées au cours de dépoussiérage se déplacent dans la direction d’amenée du gaz. Dans les aspirateurs-capteurs de poussière du deuxième groupe les particules de la poussière se déplacent dans la direction contraire au mouvement du gaz. Dans ce cas, le gaz poussiéreux est aspiré dans les orifices des tambours qui se trouvent sur la surface latérale.

Les aspirateurs-capteurs de poussière dynamiques les plus populaires sont les dépoussiéreurs-aspirateurs des fumées (voir la figure ci-dessus). Les appareils de ce type sont utilisés pour l’épuration primaire des gaz au niveau des usines de préparation du béton bitumineux et sur les chaînes de fonderie. Les aspirateurs-capteurs de poussière dynamiques de ce type peuvent retenir les particules de la poussière dont la dimension n’est pas inférieure à 15 µm. La roue motrice à l’arbre crée une différence de pression à l’aide de laquelle le déplacement des gaz est effectué. Sous l’action des forces centrifuges les particules de la poussière sont rejetées en périphérie, après quoi elles sont évacuées de l’appareil avec une certaine quantité du gaz.

Précipitateurs de poussière gravitationnels et inertiels. Chambre de précipitation de poussière

Le principe de fonctionnement des appareils de ce type consiste en ce que les particules des encrassements sont évacuées du flux du gaz sous l’effet des forces d’inertie. Dans les installations de ce type le flux à dépoussiérer change brusquement la direction du mouvement et, simultanément, perd la vitesse du déplacement; comme le résultat, les particules suspendues qui se précipitent pour garder le niveau de leur vitesse sont séparées du flux commun du gaz.

Un des installations de ce type est le capteur de suie à jalousies. Du point de vue construction, cet appareil représente un tube équipé d’une grille faite des cloisons inclinées. La fonction des cloisons est la filtration (en quelque sorte) des particules solides. Ainsi, les particules suspensées de la suie passent à travers le tube avec le flux du gaz et se frappent aux cloisons. Ce contact des particules avec la surface des grilles rejettent les particules dans la direction opposée au mouvement du flux de gaz commun.

Donc, d’un côté de la grille c’est le gaz avec la poussière qui est accumulé (10% approximativement du flux total), de l’autre côté – le gaz épuré. Le gaz avec la poussière est évacué dans les capteurs de suie, et ensuite il est soumis à l'épuration supplémentaire dans les cyclones.

Les aspirateurs-capteurs de poussière gravitationnels et inertiels permettent d’épurer les flux de gaz des particules lourdes et de grande taille dont les dimensions minimales sont de 50 µm. Les installations de ce type sont utilisées seulement pour le dépoussiérage préalable des gaz, y compris les gaz avec une haute concentration de la poussière.

Du point de vue construction, la plus simple est une chambre de dépoussiérage (de précipitation de la poussière). La précipitation des particules solides dans la chambre est effectuée lors du mouvement lent du flux de gaz poussiéreux.

Les chambres de dépoussiérage sont caractérisées par les dimensions grandes et l’efficacité basse du fonctionnement. Néanmoins, elles sont largement utilisées dans certains secteurs d’industrie, à savoir: l’industrie chimique, l’industrie de la préparation des minerais et l’industrie métallurgique. Les avantages des dispositifs de ce type consistent en ce qu’ils sont simples et sûrs dans l’exploitation et ont une basse résistance hydraulique.

La figure représente la chambre de dépoussiérage. Compte tenu des dimensions grandes de la chambre, elle est le plus souvent fabriquée des briques ou du béton. La sédimentation des particules est effectuée lors du mouvement laminaire du flux d’air dont la vitesse doit être de 1 jusqu’à 2 m/s. Si la vitesse est plus grande, il est possible que les particules seront entraînées réitérativement.

L’efficacité du fonctionnement de la chambre de dépoussiérage s’accroît quand sa superficie est augmentée et sa hauteur est diminuée. C’est pourquoi pour obtenir la capacité de rendement plus haute, la chambre est équipée par les ailes horizontales ou inclinées à une distance de 100 à 300 mm entre elles dans le plan vertical. Ainsi, lors de l’installation de «n» des ailes l’efficacité de la chambre de dépoussiérage s’accroît en «n» fois.

Dans les chambres de dépoussiérage la précipitation des particules est possible non seulement à partir des flux horizontaux, mais aussi des flux verticaux. Pour travailler avec les masses qui se déplacent verticalement, on utilise les dispositifs du type réflexe (ou bien les réflecteurs). Leur composant principal est un collecteur circulaire monté sur la cheminée; les particules sont précipitées dans ce collecteur.

Pour augmenter l’efficacité d’épuration dans la chambre de dépoussiérage et diminuer ses dimensions, la précipitation gravitationnelle est combinée avec la précipitation inertielle. Notamment, il est possible de prévoir une telle construction dans laquelle la direction du mouvement du flux d’air est brusquement changée. Dans ce cas, les forces inertielles commencent à actionner sur les particules ce qui fait ces dernières tâcher de se déplacer dans la direction précédente. Comme le résultat, les particules sont facilement séparées du flux de gaz. Le même principe de fonctionnement est propre aux plusieurs aspirateurs-capteurs de poussière inertiels. Comme exemple, on peut indiquer la construction des «sacs à poussières» qui sont typiques dans cette classe.

Pour réduire l’entraînement réitératif, la construction des aspirateurs-capteurs de poussière inertiels prévoit une case plus profonde et une partie cylindrique du corps.

Chambres de précipitation de la poussière

Le principe de fonctionnement de la chambre de précipitation de la poussière consiste en ce qu’à l’intérieur de cette installation la gaz se déplace à un tel point lentement que les particules polluantes ont assez de temps pour précipiter grâce à l’effet de la force de gravité. Moins est la hauteur de la chambre, plus vite est la précipitation des particules. Pour cette raison, les cloisons horizontales (parallèles ou inclinées) doivent être montées à l’intérieur des chambres de ce type. La distance entre les cloisons est de 400 jusqu’à 1000 mm. Ainsi donc, la surface de précipitation s’accroît et le gaz est distribué plus régulièrement selon la largeur de la chambre. Ce type des appareils est caractérisé par une efficacité réduite et grandes dimensions d’encombrement. Les installations de ce type sont utilisées seulement pour l’épuration primaire des gaz (le pré-dépoussiérage).

Dépoussiérage des gaz dans les chambres de précipitation de la poussière

Le processus de dépoussiérage des gaz pendant lequel les particules solides sont précipitées sous l’effet de la force de gravité, est effectué dans les chambres de précipitation de la poussière.

La chambre est organisée de manière suivante. Le corps est équipé des ailes horizontales. Les ailes sont disposées à une distance de 100 à 300 mm entre elles et forment les canaux. En entrant dans le corps de la chambre le gaz poussiéreux passe entre les ailes, et les particules solides sont précipitées sur leur surface. À l’intérieur du corps la cloison verticale réfléchissante 3 est aussi montée; elle assure la distribution régulière du gaz suivant les canaux. Après le passage du gaz à travers les ailes il contourne cette cloison et est évacué de la chambre. Quand le gaz contourne la cloison, une partie de poussière est évacuée du gaz sous l’action de la force d’inertie. L’évacuation de la phase solide de la chambre est effectuée à travers les trappes à l’aide des grattoirs ou elle est enlevée par l’eau.

Les chambres de précipitation de la poussière permettent d’installer une plus grande quantité des ailes ce qui permet d’augmenter la superficie de la surface pour la précipitation de la poussière. Néanmoins, malgré cet effet produit, les ailes supplémentaires peuvent augmenter la pureté du gaz seulement à une valeur de 30 à 40% au maximum. Dans ce cas, seulement les particules grandes (dont les dimensions dépasse 5 µm) sont précipitées. C’est pour cela que les chambres de précipitation de la poussière sont utilisées dans le but de l’épuration préalable des gaz très poussiéreux qui contiennent les particules relativement grandes.

Une variante de l’installation inertiel est le capteur de poussière à jalousies. Sa construction prévoit une grille des plaques inclinées qui change la direction du mouvement du flux de gaz. Le capteur de poussière à jalousies permet de séparer les particules dont les dimensions dépassent 20 µm; il est utilisé au cas où il est nécessaire d’effectuer l’épuration préalable des gaz. Cela fait, le gaz passe à l’épuration ultérieur dans les cyclones ou les filtres à manche.

Pour calculer la chambre à poussière, il est nécessaire de déterminer les dimensions de la surface de précipitation et la dimension minimale des particules.

Dans l’aspirateur-capteur de poussière inertiel de type conique le gaz se déplace d’en haut vers le bas, à travers la grille. La grille représente un jeu des anneaux recouvrant l’un l’autre qui sont disposés à une distance de 2 à 3 mm. La poussière et une partie de l’air poussiéreux sont rejetés vers l’axe du capteur de la poussière. Le gaz épuré passe à travers la grille et est évacué de la gaine. L’air poussiéreux sort à travers l’orifice étroit inférieur de l’appareil.

Parmis les avantages des aspirateurs-capteurs de poussière inertiels de type conique on distingue les petites dimensions d’encombrement et la simplicité de la construction (y compris l’absence des pièces mobiles).

Aspirateurs-capteurs de poussière secs rotatifs

Les aspirateurs-capteurs de poussière mécaniques rotatifs (tournants) sont les installations qui déplacent l’air et le purifient simultanément. Le schéma typique de l’installation de captation de la poussière rotative est présenté ci-dessous.

La roue tournante est réalisée sous forme d’un disque concave portant montées les ailettes. Cette construction est placée dans le corps hélicin. Le gaz contaminé est amené via la tubulure suivant l’axe de la roue. Comme le résultat de l’action des forces d’inertie, le gaz remplit l’espace dans les canaux étroits entre les ailettes de la roue. Les particules solides de poussière sont plus lourdes par rapport au gaz; alors, elles s’exposent à l’effet des forces centrifuges. La poussière s’applique contre le disque et les ailettes, glisse sur leur surface depuis le centre vers la périphérie et pénètre dans l’espace entre la gaine et le disque. Après cela, les particules sont évacuées dans le collecteur de poussière. Le mélange gazeux qui contient jusqu’à 5% du gaz arrive depuis le collecteur de poussière dans la case où le mélange est précipité. Le gaz épuré est évacué par l’intermédiaire de la tubulure d’échappement.

Parmis les avantages des installations de ce type on indique une haute capacité de rendement, les petites dimensions d’encombrement, la simplicité d’exploitation et l’épuration de haute qualité des petites particules de la poussière.

Physique du processus de dépoussiérage. Installations de captation de la poussière

Le processus de précipitation signifie l'évacuation de la poussière et d’autres particules étrangères qui se trouvent dans le gaz. Le coefficient de captation de la poussière « η » est l’indice de la qualité d'évacuation des particules du gaz. Ce paramètre est déterminé comme la diminution de la concentration des particules dans le gaz et de la concentration initiale de ces particules.

Le degré de captation:

η = [(c0- c1)/c0]·100%

Plus petites sont les dimensions de la poussière, plus mal est le processus de sa précipitation. Par conséquence, lors de la précipitation de la poussière à gros grains, la captation de la poussière a les coefficients plus hauts. En même temps, ces coefficients sont toujours moins pour la poussière fine.

Le filtre dépoussiéreur à immersion qui a le degré de captation de 80% approximativement, la granularité de la poussière étant de 100 µm.

La poussière fine les dimensions des particules de laquelle est de 10 µm approximativement, a le degré de précipitation de 20% à peu près. En ce qui concerne la poussière microscopique dont les dimensions est seulement 1 µm, elle ne peut pas du tout être précipitée à l’aide d’un filtre en tissu. Les autres dispositifs de dépoussiérage (par exemple, le filtre électrique) a, en quelque sorte, une autre gamme de dépoussiérage et un autre degré de captation de poussière.

Les particules de la poussière industrielle ont rarement les mêmes dimensions. Par exemple, la poussière de lignite peut contenir les particules dont les dimensions se trouvent dans les limites de 1 jusqu’à 60 µm. Par conséquence, au cas de l’utilisation du filtre dépoussiéreur à immersion, les particules grandes seront évacuées tandis que presque toutes les particules petites passeront à travers le filtre.

Dépoussiérage mécanique

Le dépoussiérage mécanique des gaz est effectué sous l’action des forces centrifuges ou inertielles, ainsi que de la force de gravité.

Précipitation gravitationnelle

Les particules de la poussière qui se trouvent dans le gaz subissent l’action de telles forces comme la poussée FА, et la gravité FG. Outre cela, au cours de la précipitation des particules encore une force est née: la force de résistance du flux (FW). La force résultante FR étant formée, une balance est créée entre ces trois forces. La force résultante actionne dans la direction en bas et porte à la précipitation de la poussière avec la vitesse de vА.

il faut mentionner ici que la vitesse de précipitation des particules est directement proportionnelle à leur dimension. Outre cela, les particules dont la dimensions est inférieure à 0,1 µm ne sont pas du tout précipitées parce que l’agitation thermique domine sur la force de gravité dans les particules de cette grandeur.

Au cas où il est nécessaire d’utiliser la force de gravité pour la précipitation des particules, il faut choisir un tel régime d’amenée du gaz avec les particules de la poussière auquel ces particules aient un temps suffisant pour la précipitation. Ce processus est réalisé dans le canal d'épuration de gaz. Le canal de gaz représente un réservoir assez grand où le gaz est dirigé. À ce moment la vitesse du flux est diminuée et, au contraire, la section transversale du flux est augmentée parce que le gaz se trouve une certaine durée du temps à l’intérieur du canal de gaz. Dans ce cas, une certaine partie des particules descend dans le collecteur de la poussière d’où cette dernière est évacuée au fur et à mesure de son accumulation. Les particules qui n’ont pas quitté le circuit du flux et sont descendues, ne sont pas du tout précipitées.

Les dimensions des particules qui se laissent être précipitées s'appellent le coefficient granulométrique de séparation. Plus petite est la vitesse du flux et plus haute est le circuit du flux, moins grand est le coefficient granulométrique de séparation.

Dans la poche de captation de la poussière on peut remarquer les circuits du flux les plus bas. Dans la poche, la section transversale du flux est séparée à l’aide des garnissages à claies de bois horizontaux.

Ainsi, la vitesse de précipitation des particules est tout à fait petite. Les particules arrivent sur les garnissages à claies de bois et forment les flocons grands. Grâce au vibrateur les flocons sont descendus suivant les surfaces inclinées dans le collecteur cylindrique.

Il faut mentionner ici que la précipitation gravitationnelle dans le canal de gaz est prévue seulement pour l'évacuation des particules de la poussière dont les dimensions consistent 100 µm approximativement. Pour évacuer la poussière fine il faut utiliser le flux du gaz porteur.

En tant que distributeur officiel de vos aspirateurs-capteurs de poussière notre société OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») trouve sur le marché les acheteurs de votre production, procède à des négociations techniques et commerciales avec les clients sur les accords de livraison de votre équipement, conclue les accords. Dans le cas de participation aux appels d’offres nous rassemblons et préparons toute la documentation nécessaire, concluons tous les accords nécessaires afin de livrer votre équipement, enregistrons la livraison à la douane et effectuons le dédouanement de l’équipement (aspirateurs-capteurs de poussière) enregistrons le passeport du marché pour les services de contrôle des changes des banques russes afin de permettre des payements en devise étrangère. En cas de nécessité notre société peut accomplir l’espacement de votre équipement dans un site de production existant ou en train d’être construit.

Nous sommes sûr que notre société OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») peut devenir votre partenaire et distributeur fiable, compétent et efficace en Russie.

We are always open for cooperation, let’s move forward together!
Nous vous prions de bien vouloir envoyer vos propositions de coopération en anglais.

Яндекс.Метрика