Together
to success
from_1997_year
"INTECH_GmbH"
English(int.) Русский Deutsch English(USA) English Español Français Italiano Português 日本語 简体中文

Distributeur (représentant autorisé) de cyclones et hydrocyclones

auprès des entreprises industrielles russes

La société d'ingénierie russe OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») est depuis plus de 20 ans un des acteurs principaux sur le marché russe des entreprises industrielles. L’expérience considérable dans le domaine de l’ingénierie et le renom sur le marché ont permis à notre société d'accomplir plus de 100 projets de grande échelle pour des usines industrielles russes. Nous sommes toujours en quête de nouveaux partenaires qui considéreraient le marché russe comme un marché attirant des investissements, qui cherchent à augmenter leurs ventes dans la région, élargir leur activité et accéder au niveau international supérieur.

Nous sommes intéressés par la coopération avec les producteurs de cyclones et hydrocyclones qui chercheraient un distributeur officiel de bonne foi afin de livrer leur équipement aux usines industrielles russes.

La direction de notre société et les cadres responsables connaissent parfaitement le marché russe et sa mentalité, le cadre juridique russe, ainsi que les particularités de l’activité financière et économique des clients russes. Tous nos managers possèdent une clientèle importante, une grande expérience de ventes réussies et des contacts établis avec de potentiels acheteurs de vos  cyclones et hydrocyclones, ce qui aide à déterminer dans un court délai les directions prometteuses de promotion et à garantir un accès rapide au marché russe en croissance. Notre personnel maîtrise l’anglais et l’allemand, nous sommes orientés sur le marché international vers les livraisons des équipements étrangers.

Nos équipes de spécialistes d’ingénierie expérimentés, capables de résoudre les problèmes techniques les plus difficiles, sont en contact permanent avec les clients russes, organisent des rencontres, des présentations de nouvelles réussites de nos partenaires fabricants, mettent en lumière les défis techniques, communiquent sans relâche avec tous les services des usines russes. C’est pourquoi nous connaissons parfaitement toutes les particularités du marché russe, l’équipement des entreprises industrielles et leurs besoins pertinents de modernisation.

Lorsque notre société devient le distributeur officiel de vos cyclones et hydrocyclones en Russie, le département promotion effectue la prospection commerciale, l’analyse du marché de cyclones et hydrocyclones que vous proposez afin de révéler des besoins des entreprises russes, évalue le potentiel et la capacité d’absorption du marché en question des entreprises industrielles russes et notre département informatique commence le développement du site Internet en russe consacré à vos produits. Nos spécialistes effectuent l’analyse de correspondance de vos cyclones et hydrocyclones aux exigences des clients. Nous analysons également la réaction générale du marché vis-à-vis de l’apparition d’un produit nouveau et nous étudions les catégories d'acheteurs potentiels, en déterminant les profils les plus intéressants.

En tant que votre représentant officiel en Russie, la société OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») procède en cas de nécessité à la certification des lots d’équipement du producteur, de différents types de cyclones et hydrocyclones en conformité avec les standards russes, organise une expertise pour obtenir les certificats ТР ТС 010 et ТР ТС 012 qui autorisent l’utilisation de votre équipement par toutes les entreprises industrielles des pays de l’Union douanière (Russie, Kazakhstan, Biélorussie, Arménie, Kirghizie), y compris dans le domaine  des productions à risque. Notre société russe est prête à aider à formaliser un passeport de cyclones et hydrocyclones en conformité avec les standards russes et ceux des pays de l’Union douanière.

La société d’ingénierie OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») coopère avec plusieurs centres d’études et de réalisation industrielle russes dans différents domaines de l’industrie, ce qui nous permet d’accomplir la conception préalable et les études consécutives en conformité avec les normes en vigueur et les réglementations de construction de la Russie, ainsi que des pays de la CEI. De plus cela nous permet d'utiliser vos cyclones et hydrocyclones dans les projets à venir.

La société possède son propre département logistique, qui effectuera le transport de vos produits, leur emballage, chargement et livraison selon les conditions de transport DAP ou DDP à l’entrepôt du client avec le strict respect de toutes normes et de toutes règles de droit, applicables à l’activité sur le marché russe.

Notre société possède également de nombreux spécialistes certifiés, qui effectueront la supervision du montage de votre équipement, les travaux de mise en marche, toute sorte de services après-vente des cyclones et hydrocyclones, ainsi que la formation des personnels du client et les consultations nécessaires.

Description succincte des cyclones

Les appareils utilisés pour débarrasser un gaz de poussières sont appelés cyclones. Grâce à eux la technologie de séparation des suspensions gazeuses est baptisée procédé à effet cyclonique. Ce procédé est utilisé notamment pour séparer les gouttes de liquide de la phase continue à base gazeuse. Plus tard, des appareils de séparation des suspensions ont été développés. Leur principe de fonctionnement était le même que celui des cyclones et ils ont reçu le nom d'hydrocyclones.

La conception du cyclone est basée sur le principe d’utilisation de la force centrifuge.

Selon leur principe de fonctionnement les cyclones ne se différencient en rien des hydrocyclones et possèdent des avantages analogues. Il n'y a que quelques différences dans la forme des corps d'appareils.

Les cyclones peuvent être divisés en appareils à contre-courant et ceux à écoulement direct. Dans la seconde variante les gaz s'écoulent le long d'un seul axe, et ces appareils sont moins efficaces que les cyclones à contre-courant. En outre, les cyclones, peuvent être divisés selon la forme de leur corps en appareils cylindro-coniques, coniques et cylindriques.

Si l'on divise les éléments à effet cyclonique selon le mode de giration, on peut en distinguer ceux de types spiral, tangentiel et hélicoïdal. Quant aux cylindres ils sont divisés en plus selon le sens de mouvement giratoire en ceux de gauche et de droite.

Processus et qualité de purification de gaz dans un cyclone

Le processus de purification de gaz à l’aide d’un cyclone représente un processus aérodynamique complexe où les gaz propre et pollué se déplacent en sens opposé de manière tourbillonnaire. La poussière s'accumule dans les couches superficielles de gaz et est évacuée avec ces dernières dans un collecteur de poussière. La qualité de purification des gaz dans les cyclones dépend directement des facteurs suivants :

  • formes géométriques de l’appareil;
  • tendances des particules de poussière à s’agglomérer;
  • vitesse et turbulence du flux de gaz.

Principes de fonctionnement et avantages

Les forces centrifuges générées dans le cyclone conduisent à la séparation du flux de gaz et de poussières. Les forces centrifuges apparaissent suite au mouvement giratoire du flux obtenu à l'aide de différents dispositifs mécaniques ou sous l'effet du flux tangentiel de l'air. Sous l’effet des forces centrifuges, la poussière contenue dans le gaz, est projetée sur la paroi du corps ainsi que dans la trémie destinée à capter la poussière. Pour désigner l'angle d'inclinaison de la tubulure d'entrée, on l'indique dans la désignation du design de l'appareil.

La figure ci-dessous montre le schéma d'un cyclone. L'appareil se compose d'un corps muni d'un fond conique. Le gaz initial pénètre au corps d'une manière tangentielle par une tubulure. En entrée, la vitesse du gaz est de 20 à 30 m/s. Grâce au fait que le gaz est introduit de manière tangentielle, il acquiert un mouvement de giration autour d'un tube planté suivant l'axe du corps et destiné à évacuer le gaz purifié.

Ainsi, deux flux se forment à l'intérieur du cyclone  et  se déplacent suivant une trajectoire de forme spiroïdale. Le gaz initial génère un flux superficiel et se déplace vers le bas le long des parois du corps. Les particules de poussière qu'il contient sont rejetées sous l'action de la force centrifuge sur  les parois de l'appareil. Le gaz purifié génère un flux interne. Il monte vers le haut et sort à l'extérieur. Une concentration de particules solides est générée au voisinage des parois du corps et chassée par les flux pour se diriger vers la trémie de déchargement.

Les cyclones possèdent un certain nombre de traits caractéristiques. Leur design, par exemple, est simple et compact, ils ne comportent pas de pièces mobiles et sont capables de traiter des fluides chimiquement agressifs. D'autre part, les cyclones offrent un degré de purification des gaz plus élevé que les appareils de précipitation gravitationnelle.

L'utilisation des cyclones n'est pas conseillée pour purifier les gaz contenant des particules d'une taille inférieure à 10 microns ou dotées d'un fort effet abrasif.

Par conséquent, le traitement des volumes importants de gaz est effectué à l'aide d’installations qui réunissent dans un corps plusieurs composants à effet cyclonique de petite taille à la place d'un cyclone à grand rayon. Ces appareils sont appelés batteries de cyclones (ou multicyclone).

Batterie de cyclone (multicyclone). Eléments d’une batterie de cyclones

Pour permettre une meilleure distribution du gaz contenant de la poussière et évacuer la poussière on utilise largement en pratique une batterie de cyclones. Cet appareil réunit des éléments à effet cyclonique qui sont reliés en parallèle et possèdent un corps commun, une trémie préfabriquée ainsi qu'un dispositif d'entrée et de sortie commun du gaz.

Dans les batteries de cyclones (multicyclone) le mouvement du gaz est obtenu grâce à l'installation dans chaque partie de l'appareil d'un élément à effet giratoire en forme de rosette ou de vis au lieu de réaliser l'introduction tangentielle du gaz. Cela rend la batterie de cyclones beaucoup plus performante par rapport à un cyclone unitaire de la même taille.

Les types d’éléments à effet cyclonique les plus répandus sont montrés par les figures ci-dessous.

L'élément de type «vis» possède la résistance hydraulique la moins importante et est peu enclin au colmatage avec de la poussière.

La précipitation de la poussière dans certains éléments de ce cyclone se produit de la même façon que dans un cyclone ordinaire. On utilise le plus souvent des éléments à effet cyclonique d’un diamètre de 100, 150 ou 250 mm. Dans ces appareils le gaz empoussiéré peut atteindre une vitesse d'environ 4 m/s. Ces appareils possèdent des performances élevées concernant la précipitation de la poussière. Avec cela ils ont une petite taille et résistance hydraulique. En d’autres mots, si l'on compare une batterie de cyclones avec des cyclones unitaires ou groupés, les premiers sont plus performants pour les mêmes dimensions.

Conception et principe de fonctionnement d’une batterie de cyclones (multicyclone)

Le gaz contenant des impuretés est amené dans une chambre de distribution qui est limitée par des grilles tubulaires. Des éléments à effet cyclonique sont fixés de manière étanche dans les grilles tubulaires. Une fois purifié le gaz est évacué par des tubulures d'échappement d'éléments dans une chambre commune. Les particules de poussière séparées s'accumulent au niveau du fond conique du cyclone. Les éléments à effet cyclonique de cette conception ont l’avantage d'avoir un petit diamètre. Le gaz y vient d'en haut au lieu de prendre une tangente. Le mouvement giratoire est transmis au flux de gaz par le biais d'une vis spéciale ou d'une rosette équipées de deux aubes inclinées.

La qualité de fonctionnement de la batterie de cyclones est assurée grâce à l’identité de ses éléments et aux conditions de travail égales.

Le corps commun d’un multicyclone comporte des éléments à effet cyclonique. Ces éléments sont installés de manière étanche dans des grilles tubulaires. Le gaz initial arrive via un raccord dans une chambre de distribution d'où il est distribué entre éléments cycloniques. Il remplit l'espace annulaire entre le corps de l'élément et la tubulure de sortie des gaz purifiés. L'espace annulaire comporte des dispositifs à aubes obligeant le flux gazeux de tourner. Les particules de poussière sont rejetés aux parois de l'élément à effet cyclonique, se déplacent en spirale vers le bas et arrivent à une trémie commune pour tous les éléments. Le gaz purifié sort de chaque élément par une tubulure dans la chambre commune d'où il est évacué à l'extérieur par le raccord supérieur.

En règle générale, les cyclones unitaires ont un diamètre de 40 à 1000 mm, et les éléments à effet cyclonique de 40 à 250 mm.

Les batteries de cyclones représentent  des cyclones de petit diamètre connectés en parallèle. Les dispositifs de ce type captent mieux la poussière du fait que la force centrifuge augmente considérablement avec un cyclone de petit diamètre.

Les batteries de cyclones sont capables de fonctionner avec une charge variable c’est-à-dire, on peut brancher ou débrancher certains éléments de la batterie.

Le tube est équipé d’aubes hélicoïdales extérieures qui transmettent au flux de gaz un mouvement en spirale. Le gaz est amené au corps d’en haut pour passer ensuite par la surface de l’hélice dans l’espace annulaire (entre la surface superficielle du tube et la surface intérieure du corps). Les particules solides se retiennent aux parois du corps, tombent ensuite dans la partie conique inférieure et passent dans la trémie de la batterie.

Les éléments de la batterie de purifies sont installés verticalement en rangées parallèles dans un corps de section rectangulaire. La chambre est équipée de deux grilles dont les orifices reçoivent les éléments. Le gaz purifié est amené via une tubulure dans l’espace entre les grilles et distribué entre divers éléments. Après la purification le gaz arrive à l’espace au-dessus de la grille supérieure et est refoulé par la tubulure latérale. Les particules solides descendent vers le fond conique. Les éléments de structure de la batterie sont fabriqués en fonte et les grilles en tôles d’acier. Ces dispositifs sont capables de purifier les gaz dans une large gamme de températures.

Degré de purification en cyclones et hydrocyclones

Le degré de purification des suspensions gazeuses en purifies atteint 96-99% pour une teneur en particules de 20 µm, 70-95% pour une teneur en particules de 10 µm et 30-85% pour une teneur en particules de 5 µm. En cas de purification du gaz dans les batteries de purifies son efficacité ne dépend pas aussi fortement de la taille des particules de la phase solide. Pour les gaz contenant des particules de 5, 10 et µm de diamètre le degré de purification constitue respectivement 65—85, 85-90, 90-95%. Par ailleurs, plus importante est la résistance hydraulique et plus haut est le degré de purification.

Calcul de la force centrifuge dans les cyclones

Lors de la rotation d’un corps autour de son axe il est exposé à l’action d’une force centrifuge orientée dans le sens de la rotation. En même temps, conformément à la troisième loi de la mécanique une autre force apparaît qui est égale en valeur à la force centripète mais agit dans le sens opposé à cette dernière (force centrifuge). De cette façon la force centrifuge représente une force d’inertie générée suite à la variation du mouvement du corps. On peut calculer comme suit la force centrifuge:

C = (m·ω²)/r, kgf

m- masse, w- vitesse de rotation du corps en m/sec, r- rayon de rotation en m.

Le rapport de l’accélération de la force centrifuge à l’accélération de la force de gravité correspond en nombre au rapport de la force centrifuge à la force du poids de ce corps et constitue le paramètre principal qui caractérise les appareils centrifuges. Ce rapport est appelé facteur de séparation et est une grandeur adimensionnelle:

Ks = ω²/(r·g)

Sous l’action de la force centrifuge les particules se déposent selon les mêmes lois que sous l’action de la force de gravité. La différence consiste en ce sens que la vitesse de précipitation des particules dépassera considérablement la vitesse de précipitation dans les appareils décanteurs. L’élévation de la vitesse de précipitation est déterminée par les valeurs numériques du facteur de séparation Ks.

La formule ci-après est utilisée pour calculer la force centrifuge Fz, qui entraîne la précipitation des particules:

Fz = 4·Π²·ρ·V·r·n²

Où V est le volume,
r est le diamètre du tourbillon primaire,
n est la vitesse de rotation du tourbillon,
p est la densité.

La force centrifuge agit sur les particules de gaz et de poussières. Cependant, étant donné que la densité des particules de poussière est plus importante que celle du gaz, elles subissent l’action d’une force centrifuge plus importante qui refoule les particules de poussière à l’extérieur.

En règle générale, les purifies servent à débarrasser le gaz de volume considérable de particules assez grosses. Quant à la poussière fine, elle ne se précipite pratiquement pas dans ces appareils. L’utilisation du purifie ne nécessite pas d’autre énergie que celle d’écoulement du gaz.

Paramètres caractérisant le fonctionnement des purifies. Calcul et rendement d’un purifie

Le paramètre le plus important qui caractérise le fonctionnement d’un purifie, est le taux de purification de gaz exprimé par la formule ci-après:

φ = Gpp/Gsg,

où Gpp est la quantité pondérale de particules précipitées,
Gsg est la quantité pondérale de particules dans la suspension gazeuse initiale.

Le temps nécessaire à la précipitation de particules de taille déterminée dépend du régime de leur mouvement. Le volume d'un purifie, requis pour l'exécution des travaux, est calculé en fonction de la performance donnée et du temps τ. Dans le cas où le gaz à traiter contient une phase polydispersée solide, les calculs seront basés sur le diamètre minimal des particules précipitées. Ensuite, en utilisant la courbe de leur répartition granulométrique, on calcule le taux de purification du gaz.

Vitesse de précipitation dans les appareils centrifuges

Au cours de la précipitation de la poussière tant dans les appareils centrifuges que dans les chambres de décantation de la poussière précipitée il existe trois domaines de précipitation. Ces domaines sont caractérisés par des valeurs numériques des critères de Reynolds et d’Archimède. Dans les conditions propres à tout régime de précipitation, la force centrifuge qui agit sur une particule solide, sera Ks fois plus importante que la force de pesanteur.

Dimensions, rendement et design des purifies

Les dimensions d'un purifie sont déterminés par la vitesse périphérique du gaz dans le purifie et dans la tubulure d'échappement, pour le degré de dispersion donné de la poussière. La vitesse adoptée du gaz est comprise dans les marges ci-après:

  • de 12 à 14 m/sec en purifie;
  • de 4 à 8 m/sec dans la tubulure d'échappement;
  • de 18 à 20 m/sec dans l'ouverture d'entrée de cyclone.

La durée de séjour du gaz en purifie est calculée comme suit:

τ = l/ω = (2Π·r2·ψ)/ω, sec

Le temps nécessaire à la précipitation est calculé comme suit:

τ = (r2 - r1)/ω0, sec

où: ω est la vitesse périphérique moyenne du gaz en purifie (m/sec);
ωt est la vitesse du gaz dans la tubulure d’échappement (m/sec);
ω0 est la vitesse de précipitation;
r1 est le rayon extérieur de la tubulure d’échappement (m);
r2 est le rayon de la partie cylindrique du purifie (m);
φ est la vitesse de rotation effectuée par les particules de gaz autour de la tubulure d’échappement en purifie;
τ est la durée de séjour des particules de gaz en purifie (sec).

Dans les purifies modernes le paramètre de rendement moyen varie de 75 à 90%, mais il peut s’écarter des valeurs données en fonction des caractéristiques de la poussière précipitée. L’utilisation des purifies est limitée par la taille des particules solides en suspension (dmin≥1 μ).

L’indice de résistance des purifies varie de 40 à 85 mm Hg, ce qui conduit à la consommation d’une quantité d’énergie importante.

Amélioration de l’efficacité de captage des poussières de gaz

Pour améliorer l'efficacité de captage des poussières de gaz, il est conseillé de réduire la largeur et le diamètre de l'ouverture d'entrée. Dans certains cyclones on augmente également la profondeur à laquelle descend la tubulure d'échappement, ainsi que la conicité de la tubulure. Toutefois, les procédés donnés utilisés pour améliorer l'efficacité font que la résistance hydraulique du cyclone augmente.

Pour améliorer le fonctionnement du cyclone on procède souvent à la réduction de l'angle du cône. Par conséquent, la vitesse de rotation du flux de gaz augmente. Cependant, l'augmentation de l'angle du cône nécessite que la hauteur de l'appareil doit être plus grande.

Afin de choisir un cyclone optimal, on fait appel au calcul de la dynamique de la viscosité des gaz à une température μ, de la consommation pondérale de gaz pollué de poussière Q, de la densité de gaz, du degré de purification souhaité ɳ, du degré de concentration de la poussière contenue dans le gaz ainsi que de la densité de particules de poussière.

Il convient d'abord de déterminer le type de cyclone. Pour ce faire, il est nécessaire en premier lieu d'évaluer les particules captées ainsi que de déterminer la vitesse du gaz dans l'appareil vg (de 2 à 5 m/s).

Afin de calculer la surface de la section du cyclone, la formule suivante est utilisée:

F = Q/νg

Si pour purifier le gaz il faut avoir un groupe ou une batterie de cyclones N, le diamètre du cyclone est calculé à l'aide de la formule:

D = √F/0,785·N

Ensuite, il convient d’arrondir le diamètre du cyclone et calculer la vitesse réelle du gaz dans le cyclone :

νg = Q / (0,785·N·D²)

Le procédé de purification du gaz est soumis à l’effet du facteur de séparation Ks. Son augmentation contribue également à l’élévation du degré de purification. On peut augmenter Ks si on réduit le rayon de rotation du flux de gaz ou augmente sa vitesse. Toutefois, la diminution du rayon du corps réduira les performances de l'installation. Dans le même temps, l'augmentation de la vitesse de gaz conduira à un accroissement significatif de la résistance hydraulique et  l'augmentation de la turbulence du flux de gaz. Dans ce cas, en raison de la turbulence la phase solide se précipitera moins bien, tandis que le gaz purifié commencera à se mélanger avec le gaz initial.

Pour effectuer le calcul des batteries de cyclones on utilise la même formule que pour le groupe de cyclones unitaire. Par conséquent, pour sélectionner le diamètre optimal du cyclone on utilise les paramètres tels que les propriétés de la poussière  et le taux d'empoussiérage du gaz. Après cela, il convient de définir le nombre d'éléments dans un cyclone de la batterie. Pour ce faire, la quantité totale de gaz à purifier doit être divisée par le débit de l'un des éléments d'un cyclone.

Application des cyclones

La création de suspensions gazeuses se produit à l’occasion de nombreux procédés de production dont: séchage de matériaux solides sous l’effet des gaz chauffés, traitement des matériaux par cuisson, broyage, classification et d’autres opérations.

Lors de la séparation des suspensions gazeuses les particules solides sont séparées des particules de gaz au moyen de différents dispositifs. Cette opération est nécessaire pour débarrasser l’air d’impuretés nocives dans les locaux de production et l’environnement. D’autre part, nombre de suspensions gazeuses sont séparées afin d’y capter des produits de valeur.

Les cyclones utilisés dans l’industrie, se différentient par une variété de design et de versions.

L’augmentation de l’accélération centrifuge w2r conduit à l’augmentation de w0, et à la réduction de τ. Il en résulte que si la vitesse de la suspension gazeuse est permanente en entrée, l’efficacité de fonctionnement de cyclone est d’autant plus élevée que le diamètre de son corps est plus petit (w0 augmente alors que da et τ baissent). C’est pour cette raison que se sont largement répandues les batteries de cyclones ou les multicyclone. Ces installations représentent un groupe de cyclones qui possèdent un petit diamètre. Les cyclones sont installés dans un corps et connectés en parallèle.

Il convient de noter que les cyclones sont soumis à des restrictions en matière de concentration d’impuretés du fait que cela permet leur élimination libre. En cas de teneur élevée en particules solides les orifices s’obstruent rapidement ce qui conduit à des disfonctionnement du purificateur de gaz.

Description succincte des hydrocyclones

La force centrifuge est utilisée dans les centrifugeuses et hydrocyclones afin de séparer les suspensions et émulsions en composantes isolées. La force centrifuge apparaît dans une centrifugeuse grâce à la rotation du corps de celle-ci. Quant à l’hydrocyclone, c’est le contenu qui tourne dans un corps. Au point de vue construction, un hydrocyclone est beaucoup plus simple par rapport à une centrifugeuse du fait de ne pas comporter d’éléments mobiles, en revanche, selon ses caractéristiques qualitatives de séparation de suspensions en phase légère (fugat) et lourde (dépôt) il en cède aux centrifugeuses.

Le principe de fonctionnement d’un hydrocyclone est basé sur une vitesse importante de la suspension conduite à l’appareil d’une manière tangentielle. Il en résulte que le mouvement de rotation en spirale à l’intérieur du corps engendre grâce à la giration du flux un champ de forces centrifuges ce qui conduit à la séparation de la suspension en composantes légère et lourde évacuées séparément de l’hydrocyclone via des sorties distinctes. L’efficacité de fonctionnement de l’appareil est évaluée par la valeur du rapport du bilan massique.

Design et types des hydrocyclones

Le traitement des eaux usées est effectué le plus souvent à l’aide d’hydrocyclones de sol (à corps unique, batteries, monoétages).

Hydrocyclone de sol. Dessin et description

Les principaux éléments d’un hydrocyclone de sol sont les parties conique et cylindrique. Les eaux usées arrivent à l'hydrocyclone via une tubulure tangentielle qui se trouve dans la partie cylindrique de l'hydrocyclone. Un ajutage est prévu à l'extrémité de la partie conique. C'est lui qui laisse sortir les boues séparées d'eau usée. L’eau clarifiée sort via la tubulure de vidange. La tubulure est située sur l'axe du cyclone dans sa partie supérieure. Le flux initial entre via l'entrée située de manière tangentielle à la partie cylindrique de l’hydrocyclone. Ensuite, il se déplace suivant la spirale hélicoïdale et se dirige dans la partie conique. Là, le flux se retourne par rapport à l'axe central au niveau de 0,7 D (où D est le diamètre de la partie cylindrique) et commence à se déplacer suivant la spirale cylindrique vers le haut en direction de l'ajutage de vidange par laquelle il sort de l'appareil.

Grâce à l'action des forces centrifuges les impuretés sont éliminées même avec un appareil de petite taille.

Hydrocyclone multiétage avec tubulures de charge

D’autre part, sont utilisés aussi des hydrocyclones avec récupération périphérique d’eau clarifiée.

Hydrocyclone multiétage avec récupération périphérique d’eau traitée

Dans le premier des hydrocyclones cités les eaux usées entent de manière tangentielle via des fentes communes pour tous les étages situées tous les 120°. L’eau est répartie dans la partie supérieure entre des avant-chambres dotées d’aubes de distribution. Le flux d’eau usée se déplace en spirale convergente vers les étages d’où elle apparaît dans la partie centrale. Les boues qui glissent dans l’étage le quittent via la fente de sortie des boues pour se diriger vers la partie conique de l’appareil d’où elles sont éliminées sous l’effet de la charge hydrostatique. Les hydrocyclones peuvent également être équipés d’un dispositif d’élimination des impuretés flottantes. La vitesse du flux ascendant dans l’avant-chambre est admise au niveau de 0,5 m/s.

Les hydrocyclones multiétages sont utilisés lors de l’intensification du procédé de purification. L’espace de travail de ces hydrocyclones est divisé en étages distincts séparés par des diaphragmes coniques. Pour cette raison, la couche de décantation y est d’une hauteur peu importante mais grâce aux mouvements rotatifs il devient possible d’utiliser d’une manière plus complète l’espace de l’étage. Ceci contribue, d’autre part, au processus d’agglomération des particules en suspension. Cela étant, chaque étage fonctionne de manière autonome. Pour satisfaire les intérêts pratiques on utilise des hydrocyclones munis de tubulures inclinées servant à récupérer l’eau après la purification.

En tant que distributeur officiel de vos cyclones et hydrocyclones, notre société OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») trouve sur le marché les acheteurs de votre production, procède à des négociations techniques et commerciales avec les clients sur les accords de livraison de votre équipement, conclue les accords. Dans le cas de participation aux appels d’offres nous rassemblons et préparons toute la documentation nécessaire, concluons tous les accords nécessaires afin de livrer votre équipement, enregistrons la livraison à la douane et effectuons le dédouanement de l’équipement (cyclones et hydrocyclones), enregistrons le passeport du marché pour les services de contrôle des changes des banques russes afin de permettre des payements en devise étrangère. En cas de nécessité notre société peut accomplir l’espacement de votre équipement dans un site de production existant ou en train d’être construit.

Nous sommes sûrs que notre société OOO Intech GmbH (ООО «Интех ГмбХ») peut devenir votre partenaire et distributeur fiable, compétent et efficace en Russie.

We are always open for cooperation, let’s move forward together!

Nous vous prions de bien vouloir envoyer vos propositions de coopération en anglais.

Яндекс.Метрика